Ecrire un avis

Veilles de guerre: Précurseurs politiques et culturels de la Grande Guerre ?

Veilles de guerre: Précurseurs politiques et culturels de la Grande Guerre ?
Septentrion 266 pages
1 critique de lecteur

Avis de Ernest : "Le nominé pour le Nobel de la Paix en 1914 était l’empereur François-Joseph"

Alma Hanning nous explique les faits qui nous ont servi pour le titre de cette chronique. En effet l’Autriche-Hongrie refusa de s’engager dans les deux guerres balkaniques. Elle joua un rôle diplomatique pour éviter justement que les Guerres balkaniques ne se prolongent par une intervention de puissances et pour amener à un règlement des conflits. Un congrès mondial de la Paix devait se tenir en septembre 1914 à Vienne ; la célèbre pacifiste autrichienne Bertha von Suttner, qui devait mourir juste avant la déclaration de la guerre, vantait ses qualités pour recevoir ce Nobel de la Paix.  

Il est certain que si elle la double-monarchie s’était alliée à la Bulgarie dans la Seconde Guerre balkanique, militairement cette coalition aurait triomphé de ses adversaires. La Russie se trouvait alors avec un allié la Bulgarie dans un camp et un autre la Serbie dans l’autre. François-Joseph, comme son héritier ne souhaitaient pas un nouveau conflit et estimaient qu’ils avaient donné à l’Autriche-Hongrie sa taille adéquate. Sans l’affront que fut l’assassinat de François-Ferdinand, il n’y aurait pas eu cet ultimatum dont le contenu était inacceptable pour la Serbie. Digérer la Bosnie ne fut pas une mince affaire mais interdire à la Serbie l’accès à la mer en se faisant l’avocat de la création d’une Albanie ne pouvait que redoubler les ressentiments de Belgrade. Ainsi la double-monarchie se construisit elle-même une ennemie irréconciliable… Notons que c’est la création de l’Albanie qui est une des raisons principales de la Deuxième Guerre balkanique, ce qui amène à relativiser les conséquences de l’attitude de l’Autriche-Hongrie en faveur de la paix.  

Ce texte est dans la troisième partie, intitulée "Voies pour la paix, internationalismes" aux côtés de l’étude d’une polémique entre deux socialistes alsaciens, à savoir Charles Andler et Salomon Grumbach. Le premier était avant 1914 français Charles Andler, né avant 1870, il cessa peu à peu de croire que la social-démocratie allemande était exempte de toute tentation pangermaniste. Salomon Grumbach, né en 1884 en Alsace, donc sujet allemand, était contre le militarisme germanique ; à partir de 1908, il était correspondant à Paris d’un journal allemand. Les échanges entre les deux hommes ont lieu en 1913. Parmi les autres textes de ce volet, on trouve un article fort intéressant sur le mouvement pacifiste à la fin de la Belle Époque outre-rhin.

La première partie de l’ouvrage montre, par trois textes, comment en Allemagne, France et Serbie on a construit l’image de l’ennemi. La deuxième partie traite des polémiques entre artistes de différentes nationalités, des sentiments des Alsaciens par rapport à l’avenir de leur région et d’une revue pacifiste française L’Effort libre. La dernière partie cherche à voir comment la guerre est représentée dans la peinture académique de l’Allemagne, l’Autriche et de la France puis quelle est la vision anticipatrice d’un conflit qu’a Robida (marquée par la déshumanisation et la plénitude) et enfin l’apparition d’une vision apocalyptique de la guerre. Tous les textes de cet ouvrage, sous-titré Précurseurs politiques et culturels de la Grande Guerre, concernent la Belle Époque et certains sont illustrés.   

Pour connaisseurs Peu d'illustrations

Ernest

Note globale :

Par - 233 avis déposés -

617 critiques
01/02/19
La Grande Guerre pouvait-elle être évitée ?
13 février 2019 à 19h00
Musée de la Grande Guerre à Meaux.
Réservez en ligne dès maintenant
https://www.museedelagrandeguerre.eu/fr/agenda-culturel/evenement/la-grande-guerre-pouvait-elle-etre-evitee-2145.html?utm_source=phplist3606&utm_medium=email&utm_content=HTML&utm_campaign=%2A%2A%2ANouveaut%C3%A9s+au+mus%C3%A9e%2A%2A%2A+%3A+programmation+culturelle%2C+espace+famille
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :