Ecrire un avis

Rouget le braco

Rouget le braco
Marivole 414 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Le grand-père paternel d’Hervé Bazin s’appelait Ferdinand Hervé-Bazin"

Ferdinand Hervé-Bazin est né Ferdinand Hervé et il a épousé Marie-Claire Bazin sœur aîné de René Bazin. Ferdinand Hervé-Bazin a écrit quatre romans tous présenté au départ sous pseudonyme. Il fut un journaliste royaliste et finit sa vie comme professeur d’économie politique après avoir été avocat. Si Maurice Genevoix s’inspire de la vie de son contemporain Alphonse Depardieu pour écrire Raboliot, Ferdinand Hervé-Bazin lui, sous le nom de Pierre Pigniers donne en 1882 dans son journal le récit romancé de la vie de Louis Rouget arrêté en 1857 pour avoir blessé en 1854 deux gendarmes dans le Haut-Anjou. Condamné au bagne, il meurt en 1858.

L’action de Rouget le braco se passe donc  sous le Second Empire dans la partie du département du Maine-et-Loire proche de la Sarthe, et permet d’approcher   le monde rural dans sa diversité. Les journaliers sont les plus pauvres et pour nourrir leurs famille chasser à toute saison et en tout lieu leur semble nécessaire  lorsqu’ils n’ont pas été embauchés. Le 3 mai 1844, le Parlement français avait adopté une loi sur l'organisation de la chasse qui semble plus restrictive que ce qui est permis aujourd’hui. C’est une femme que Rouget avait repoussé qui contribue à l’arrestation de ce dernier quand, lassé de deux ans de clandestinité dans les bois, il se laisse convaincre de partir pour l’étranger en Belgique ou Angleterre (page 344).  

Remarque : ce n’est pas la première fois que la couverture d’un roman chez Marivole fait l’objet d’un montage photographique (voir Mado. Retour de l’enfer de Chérif Zananiri)  qui relève franchement de la grossière maladresse culturelle. On a ici un uniforme de gendarme à cheval d’élite destiné à combattre l’ennemi et non pas un uniforme de gendarme départemental, censé être bien connu de tous pour être entré dans la légende.  

Ne pas confondre

 

avec

Pour tous publics Aucune illustration

Octave

Note globale :

Par - 384 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :