Je m’empresse de vous écrire …, de Yannis Suire : avis et résumé critique de Alexandre


Ecrire un avis

Je m’empresse de vous écrire …

Je m’empresse de vous écrire …
CVRH190 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Mémoires d’un paysan bas-poitevin"

L’ouvrage est sous-titré Lettres de Pierre Renou soldat vendéen de Napoléon III.  Si le narrateur de l’ouvrage Mémoires d’un paysan bas-breton et celui du livre Je m’empresse de vous écrire …, ont des points communs toutefois le Breton est issu d’une famille devenue misérable par un concours malheureux de circonstances, ce qui n’est pas le cas du Poitevin. Le premier est l’aîné de deux ans du second et tous deux font la guerre en Italie sous Napoléon III.

À l’époque le service militaire en France est régi par la loi Gouvion-Saint-Cyr qui a pour conséquence un tirage au sort. Les plus chanceux sont dispensés et les autres font six ans. Toutefois la plupart sont libérés au bout de quatre à cinq ans ainsi Pierre Renou part sous les drapeaux à la mi-juin 1858 et en revient, avec le grade de caporal, le dernier mois de juillet 1863 car il est mis en congé pour toute la fin de l’année en question. Par ailleurs la majorité des appelés reçoivent un congé semestriel au cours de leur service militaire.

Ce titre ne rassemble pas seulement les courriers envoyés par notre Vendéen, on a aussi le contenu de son carnet et des lettres que sa famille lui a envoyés. On apprend des choses non seulement sur la vie militaire mais aussi sur les paysages et les gens qu’il rencontre (ainsi les Bourbonnais lui apparaissent comme très sympathiques) plus encore sur la vie des agriculteurs du Maris poitevin. Yannis Suire explicite largement les propos du narrateur et il a demandé à Pierre Rézeau de commenter quelques particularités syntaxiques, usages étonnants de conjugaisons et mots spécifiques de vocabulaire (propres à l’armée de l’époque ou au Bas-Poitou).     

On ne dispose pas d’autres souvenirs de Pierre Renou, mais Yannis Suire a retrouvé son acte de mariage, la date de naissance de ses enfants et l’année de son décès, à savoir 1930. Comme beaucoup de Français qui avaient fait leur service militaire peu d’années auparavant il n’a pas été mobilisé durant la Guerre de 1870 et les Allemands n’ayant pas franchi la Loire il ne les a pas vus à cette période.  Les illustrations, très souvent en couleur, sont nombreuses et Yannis Suire propose des tableaux explicatifs permettant entre autre de suivre les très nombreux déplacements de Pierre Renou.

idé cadeau

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 282 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :