Ecrire un avis

Le Manifeste du Parti communiste

Le Manifeste du Parti communiste
Actes sud ; L’An 2 80 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Marx pour les nuls qui aspirent à des lendemains qui chantent leurs connaissances"

Karl Marx est né en mai 1818 à Trèves, un siècle plus tard une révolution allait se réclamer de lui et un siècle et demi plus tard la moitié de la surface du globe était couverte de pays dont le régime se voulait marxiste. Deux siècles après les idées portées par le philosophe allemand n’ont pas perdu de leur actualité même si elles ne sont plus guère mises en avant par des dirigeants d’état.

Martin Rowson est un dessinateur politique anglais, connu pour ses productions dans le Guardian. L’ouvrage a été traduit par Harry Morgan professeur de management et gestion des unités commerciales mais aussi chercheur dans le domaine de la BD. Martin Rowson dit avoir découvert Le Manifeste du Parti communiste à l’âge de seize ans et, dans sa jeunesse, il fut membre  du Parti communiste.

Cet ouvrage a été publié en 1848, il théorise la lutte des classes entre bourgeois et prolétaires ; sa lecture est infiniment plus aisée que celle du Capital. Sont passées dans la culture politique à la fois la première phrase du texte « Un spectre hante l’Europe : le spectre du communisme » et la dernière : « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! ».

Le livre s’ouvre sur une douzaine de double-pages où le texte occupe entre 15 et 25% de la surface, le thème des illustrations plus bas renvoie à diverses périodes historiques qui se succèdent dans l’ordre chronologique en commençant par l’Antiquité pour se terminer à l’époque où fut rédigé l’ouvrage. Viennent ensuite à la fois sur des double-pages et sur de simple feuille mais avec du  texte dans des bulles.

De légères connotations tantôt fantastiques tantôt humoristiques, et parfois les deux, apportent un supplément d’âme au discours tenu dans  l’image tout au long de l’ouvrage. La façon dont la société de l’époque broyait la vie des prolétaires est exposée au sens propre dans le dessin par moment. On termine avec des images qui font penser que l'histoire a conduit la société moderne dans les toilettes qu'elles soient communistes ou capitalistes.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 690 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :