Ecrire un avis

L’œil du goupil

L’œil du goupil
De Borée 404 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Sortir de la légalité que pour entrer dans le droit"

Avec un style très élégant extrêmement agréable, l’auteur nous plonge dans une période historique fort peu mise en valeur, celle de la Seconde République. Cette période, court des journées révolutionnaires de février 1848 à la proclamation de Louis-Napoléon Bonaparte comme empereur le 2 décembre 1852. Ceci juste avant que le mandat de  quatre ans de président de la République, confié à Louis-Napoléon Bonaparte, n’arrive à son terme. Toutefois déjà le 2 décembre 1851 un coup d’état avait permis, selon Louis-Napoléon Bonaparte, de  "sortir de la légalité que pour entrer dans le droit".

Sylvain Larue situe magistralement l’atmosphère de cette époque en offrant ponctuellement de multiples informations autour des personnages et quartiers de Paris. L’action démarre en septembre 1848 avec l’arrivée à Paris de Léandre Lafforgue, un jeune homme venant du Gers.

Les élections du 23 avril 1848 ont porté une vague de républicains modérés, ceux-ci ont une nette majorité mais des royalistes et des démocrates-socialistes sont également élus (dont Proudhon et Pïerre Leroux).  Louis-Napoléon Bonaparte est député jusqu’à son élection au suffrage universel direct le 10 décembre 1848. C’est d’ailleurs une dizaine de jours après cette date que se clôt le récit de ce roman historique.

C’est un peu une nouvelle Affaire des poisons qui frappe cette fois-ci des parlementaires. Le sort des députés élus en 1848 aurait été encore bien plus dramatique que ce que l’Histoire nous avait enseignés.

coup de coeur !

Pour tous publics

Adam Craponne

Note globale :

Par - 663 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :