Ecrire un avis

Les grandes affaires de Seine-Saint-Denis

Les grandes affaires de Seine-Saint-Denis
De Borée 316 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Un passé criminel a l’égal du présent?"

Voilà un ouvrage qui évoque des faits souvent assez horribles bien en phase avec l’évolution de ce département crée en 1968 à partir d’une moitié de communes de l’ancienne Seine et d’une autre moitié venue de l’ex-département de Seine-et-Oise. C’est évidement du premier ensemble très largement plus peuplé et urbanisé  jusqu’à la fin des Trente glorieuses que nous proviennent le plus de récit.

Si on interrogeait un historien un peu au fait des affaires criminelles qui évoquent une des quarantaines de communes de ce département au nord-est de Paris, il devrait en remonter quatre sur le podium. Dans l’ordre chronologique : le crime de Pantin en 1869 avec Troppman , l’affaire Soleilland en 1907 à Aubervilliers, l'affaire Ange Soleil toujours à Aubervilliers en 1935 et le procès de Bobigny en 1970.  Si le premier fait marque la première grande médiatisation d’un crime, le quatrième fut une étape essentielle de la légalisation de l’avortement. Le troisième a donné lieu au dépeçage d'un corps de femme en huit morceaux par un imprésario et danseur mondain née à la Martinique. Malheureusement  l’affaire Soleilland  n’est pas traité ici var elle l’avait été dans un ouvrage du même auteur intitulé "Les grandes affaires criminelles de Paris", il s’agit du viol et meurtre d’une gamine de douze ans. On a par contre le cas d’une affaire ultérieure liée à Saint-Ouen pour l’année 1940 avec pour criminel un homme qui fut surnommé " le Soleilland de la zone" pour les mêmes actions mais cette fois-ci sur une jeune fille de quinze ans.

Cette image n'est pas dans le livre.

La très grande majorité des faits exposés se déroulent sous la IIIe république et un pourcentage non négligeable met en scène des gens liés plus ou moins à l’univers de la prostitution.  Le fait que certains assassins agissent sous l’emprise de l’alcool est aussi à relever. Si la tentative de vol entraîne le meurtre, le montant du premier est parfois ridicule et va jusqu’à se limiter pour un jeune homme de dix-huit ans  faute de trouver un pécule à une tablette de chocolat à Aubervilliers en 1957. L’ouvrage est très largement illustré et pas seulement avec l’image des meurtriers, on peut y voir des intérieurs et extérieurs de tribunaux.  

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 292 avis déposés - lecteur régulier

292 critiques
07/08/16
Ange Soleil à la maison centrale de Fontevrault
http://criminocorpus.hypotheses.org/7097
292 critiques
28/01/19
Du chou-fleur de Vaugirard à la pêche de Montreuil, inventaire d’un patrimoine évanoui
https://www.enlargeyourparis.fr/societe/chou-fleur-de-vaugirard-a-peche-de-montreuil-inventaire-dun-patrimoine-evanoui
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :