Ecrire un avis

Mado. Retour de l’enfer

Mado. Retour de l’enfer
Marivole 325 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Un fringant récit"

L’action se déroule au départ le 2 août 1914 quand Mado (ou Madeleine) accompagne son mari de Nogent-le-Rotrou à Chartres, ce dernier devant rejoindre la caserne Marceau dans cette dernière ville. Madeleine n’a que vingt ans et son époux Gilbert, cordonnier de métier, n’est guère plus âgé.

Quelques jours après elle revoit sa sœur de lait Marguerite qui à dix-huit ans était partie pour suivre un homme qui s’est révélé marié. Elle est enceinte de lui et a rompu. Les deux femmes réouvrent la cordonnerie en apprenant le métier auprès du cordonnier qui avait arrêté le métier quelques mois avant pour prendre sa retraite.  Mais Marguerite repart vite pour papillonner avec d’autres hommes et pas du meilleur genre et se retrouve sur le trottoir… Gilbert va avoir besoin de son expérience dans les tranchées pour lutter contre des apaches et pas pur les raisons qu’on pourrait croire.

La page de couverture est un montage, ici on est à Londres. On regrette ce choix, volontaire il est tromperie et involontaire il est la marque d'une absence d'esprit critique face au document trouvé.

On perçoit la guerre entre l’été 1914 et le printemps 1916 à travers les courriers envoyés par Gilbert à son épouse. Par ailleurs deux personnages jouent dans le train à la coinche, un parmi plusieurs détails qui sont des bons indices de l’époque. L’écrivain- savetier Henry Sellier, de l’époque de Louis XIV, est évoqué page 141 ; nous invitons personnellement à regarder à ce propos cette page  https://books.google.fr/books?id=6G9UAAAAYAAJ&pg=PA248&lpg=PA248&dq=Lundis+du+r%C3%A9parateur+des+brodequins+d%27Apollon&source=bl&ots=TZ5ZTXTqu9&sig=Yw0LxT1WUzYmk2RxAekPmFgq0j8&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj2yartkOTSAhUGXhQKHaOjCPYQ6AEIPDAK#v=onepage&q=Lundis%20du%20r%C3%A9parateur%20des%20brodequins%20d%27Apollon&f=false.

Dans  l'Echo Républicain on relève cette déclaration de l'auteur: « Ce livre est né à la suite d'une autre correspondance que j'ai découverte. Celle d'un cordonnier du Perche, de Nogent-le-Rotrou ».

Pour tous publics Aucune illustration

Octave

Note globale :

Par - 372 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :