Ecrire un avis

Le château de ma mère

Le château de ma mère
Grand angle96 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Le chameau de ma terre"

Le château de ma mère est en grande partie le récit d’une amitié entre le jeune héros Marcel et un garçon de huit ans Lili. Ce dernier initie Marcel à de nombreuses connaissances  sur la nature et plus particulièrement autour des pièges des braconniers. Notre titre "Le chameau de ma terre" pourrait désigner Lili, car ce personnage est très malicieux, toutefois sans grande méchanceté.

Au sujet de la scolarité, c’est l’occasion d’évoquer le concours des bourses qui permettait aux meilleurs élèves de l’école primaire à entrer au lycée, non seulement sans payer les frais de scolarité et d’internat, mais en plus en voyant leur famille toucher une petite somme entre autre pour les habiller correctement avec notamment un uniforme. Vingt pages sont consacrées à l’épisode autour de la traversée clandestine, en suivant le canal, de propriétés. Le récit se termine par un saut dans le temps, destiné à rappeler que cette génération scolarisée un peu avant 1900, a connu une hécatombe par ses membres du fait de la Première Guerre mondiale. Lili est mort en 1917 sur le front comme l’essentiel de la dernière page le montre. Le trait légèrement caricatural de l’illustration porte bien un scénario qui met en relief toute situation humoristique. Le contenu de cette BD n’intéressera pas que les jeunes et il serait téméraire de faire lire cette BD  à des jeunes de moins de neuf ans.

Les pages documentaires sont centrées sur les lieux évoqués, que ce soit les paysages ou le château de La Buzine. Sur ce dernier on aurait aimé trouver des informations complémentaires, telles que celles qui suivent. En fait acheté par Marcel Pagnol en 1941, afin d’y construire des studios de cinéma, il est réquisitionné par la marine allemande après l’invasion de la zone sud puis occupé par divers personnes. Il est devenu inhabitable à l’orée des années 1950, aussi Marcel Pagnol vend le château et tout le domaine en 1973 à un promoteur qui construit un lotissement. Devenu propriété de la ville de Marseille  en 1995, l'édifice connaît une rénovation et devient vers 2010 la Maison des Cinématographies de la Méditerranée. On est encore sur le territoire de la commune de Marseille mais à la limite d’Aubagne.  

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 479 avis déposés - lecteur régulier

532 critiques
27/08/19
La Minute Tourisme : sur les traces de Marcel Pagnol
https://www.laprovence.com/video/la-minute-tourisme-sur-les-traces-de-marcel-pagnol/x7h8vjk
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :