Ecrire un avis

La partie de boules

La partie de boules
Bamboo/Grand angle 56 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Tu tires ou tu pointes?"

Il s’agit du développement d’un épisode du Temps des Secrets de Marcel Pagnol et Serge Scotto l’avait déjà courtement scénarisé dans l’adaptation en BD de ce dernier titre. Toutefois là c’est Morgan Tanco qui tenait le craton alors qu’ici c’est Éric Hübsch qui est l’illustrateur. Notons que dans la version bédéisée de Jean de Florette, on voyait Ugolin, descendu au village pour faire une partie de boules avec Ange et le Papet, expliquant  que cela faisait une semaine que  Jean de Florette était arrivé avec tout un déménagement.

 

Ce récit permet également de mettre en exergue le vieux braconnier Mond. La sympathie que porte au père de Marcel, l’organisateur du concours de pétanque du village de vacances de la famille Pagnol, amène à une légère modification de l’organisation de l’année qui nous intéresse.

 

En effet, la bande dite "La triplette internationale des Bouches-du-Rhône" lui est par contre très antipathique. Plutôt que de nous dire qu’ils étaient la terreur des banlieues" (page 16) en faisant un bel anachronisme, on aurait mieux fait de nous les qualifier d’"apaches". Afin de nous faire passer leurs qualités de filous, le dessinateur leur a donné la physionomie des trois Pieds Nickelés. On sait par ailleurs que Marcel enfant était un lecteur assidu de L’Épatant où paraissaient les aventures de ces derniers. On a par ailleurs un joueur de boules, dont la tête n’est pas sans rappeler celle de Jacques Chirac.

 

Le récit est l’occasion d’apprendre deux expressions, l’une est "embrasser Fanny", elle  est utilisée lors d'une partie de boules lorsque le score final est de 13 à 0.  On relève ce dialogue entamé par un des trois méchants :

"— Et la cérémonie ?

Alors les jeunes se mirent à crier en chœur :

— La Fanny ! La Fanny !

— C’est la tradition, dit le journaliste. Il me semble que nous devons la respecter !"

 La seconde est expliquée par une note mais aurait pu être également traduite mot à mot ; cela aurait donné "avoir le cul bordé d’anchois".  On note la présence de sept pages documentaires avec trois photos de Marcel Pagnol jouant aux boules, une fois avec Jean Renoir, une fois avec Fernandel et une fois avec Jacqueline Pagnol.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 497 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :