Ecrire un avis

Communardes, les éléphants rouges

Communardes, les éléphants rouges
Vents d’ouest56 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Un éléphant ça trompe énormément"

"Communardes, les éléphants rouges" est un album sorti en même temps que "Communardes, l’aristocrate fantôme", alors que précédemment la Commune était vue sous l’angle de la vie d’une jeune femme russe leader du mouvement féministe qui se développa durant cette courte période, ici on suit l’héroïne une enfant d’une dizaine d’années et sa mère qui désire s’engager dans un bataillon d’Amazones qui finalement restera à l’état de projet.    

Cette enfant Victorine a le projet d’utiliser à l’encontre de l’ennemi les éléphants du jardin des plantes, à l’instar d’Hannibal bien que ce dernier lui soit inconnu. L’action se déroule entre le 10 octobre et le 25 décembre 1870, soit durant le siège de Paris. Rappelons que la Commune est un évènement historique qui court de la mi-mars à fin mai 1871.  

La jeune illustratrice Lucy Mazel use d’un trait semi-réaliste, elle limite volontairement le nombre de couleurs qu’elle emploie ne gardant quasiment que celles qui évoquent l’obscurité et le sang.

Chez Delcourt était sorti en 2013 "L’homme de l’année" qui évoque un personnage historique, à savoir un turco né dans le grand espace soudanais qui rejoignit le camp des communards. Le musée d’art et d’histoire de Saint-Denis avait proposé fin 1996 une exposition intitulé "Comm’une bulle : La commune de Paris et la bande dessinée", un catalogue d’exposition avec le format d’un album de BD  (y compris les 48 pages traditionnelles) avait été édité la même année par Dupuis en partenariat avec le Musée en question.    

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 497 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :