Ecrire un avis

Les damnés de la Commune. 2 Ceux qui n’étaient rien

Les damnés de la Commune. 2 Ceux qui n’étaient rien
Delcourt143 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "La Commune de Paris dans tous ses éclats (d’obus compris)"

On découvre un style graphique qui renvoie aux gravures qui pouvaient se trouver à l’époque dans le magazine luxueux L’Illustration  ou certains livres pour les jeunes. L’action démarre le 19 mars et se clôt le 9 mai. On est là entre la date de la proclamation de la Commune de Paris et de la prise du fort d’Issy. Un troisième tome évoquera les conditions de la répression.

Le récit ne manque pas de mettre en avant quelques figures féminines qui se distinguèrent durant ces journées comme Victorine future madame Brocher (alors épouse Rouchy), Louise Michel et André Léo.  On est là dans l’Histoire mis en BD, toute dimension fictionnelle est exclue et on a là une très forte dimension didactique qui est passée de manière très pédagogique.

L’ouvrage évoque ponctuellement dans le cours du récit et par une double page en fin d’ouvrages certaines Communes qui furent établies en province, toutes évidemment au sud de la Loire car les Prussiens occupent Tours, Orléans et Dijon. Outre la Commune de Marseille la plus connue car durant deux semaines et se terminant par une forte répression, il y a celle du Creusot qui se tint des 26 au 28 mars 1871 et fut proclamé par Jean-Baptiste Dumay mais aussi celles de Limoges, Toulouse, Narbonne, Saint-Étienne et Lyon.    

coup de coeur !

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 504 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :