Ecrire un avis

Édouard Claparède : À quoi sert l’éducation

Édouard Claparède : À quoi sert l’éducation
Antipodes392 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "L’œuvre d’Édouard Claparède est-elle une propédeutique à celle de Jean Piaget ?"

Édouard Claparède est né le 24 mars 1876 à Genève et mort en septembre 1940 dans la même cité. Médecin neurologue, il s’orient vers la psychologie et s’appuie sur ses connaissances dans cette dernière pour élaborer des principes pédagogiques. Par ailleurs dans le domaine de la psychanalyse, il a entre autre traduit des textes de Freud. Il a donné plus de 600 publications entre 1892 et 1940.

Sa famille d’origine huguenote est originaire d’un village près de Perpignan, on y compte un certain nombre de pasteurs calvinistes. Fuyant à travers le Languedoc et le Dauphiné, suite à la Révocation de l’Édit de Nantes, certains de ses ancêtres se sont installés à Lausanne très provisoirement puisque l’on trouve trace d’eux dès 1691 à Genève.  

Prologue joué par des étudiants de la Société de Zofingue avec au centre Édouard Claparède 

En une grosse vingtaine de chapitres chronologiques, Martine Ruchat trace les grandes caractéristiques de la vie et l’œuvre d’Édouard Claparède. Ce dernier rencontre Alfred Binet en 1897 à Paris, rappelons qu’Alfred Binet a été un des deux chercheurs à mettre au point les premiers textes d’intelligence.

En 1912, il a fondé l’institut scientifique éducatif Jean-Jacques Rousseau à l'Université de Genève ; à sa mort Jean Piaget en a pris la présidence.  Claparède reproche au système scolaire traditionnel de gâcher les intelligences en n’obtenant pas le développement le plus efficace des connaissances par rapport aux potentialités des élèves. Claparède décrit une perspective d’éducation fonctionnelle s’appuyant sur les connaissances récentes apportées par la psychologie. On trouve dans ses écrits une préfiguration de l'approche systémique. Incontestablement il a érigé les psychologues en censeur de la pédagogie des enseignants, avec des effets bénéfiques mais aussi fort critiquables.

"L’école sur mesure" qu’il souhaite  doit être « une école qui tient compte des besoins et des rythmes de chaque enfant et surtout de son plaisir d’apprendre, notamment par le jeu ».

Claparède demande "d’apprendre à apprendre" aux élèves. On notera que le chapitre "1910 s’engager avant tout pour la vérité" met en scène un Claparède qui tord le cou aux prétentions du spiritisme. Tous les nombreux chapitres ont un minimum d’une illustration et on peut féliciter l’auteure pour la quantité, la variété et la qualité de l’iconographie proposée.   

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 534 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'éducation .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :