Ecrire un avis

L’enfance de Bécassine

L’enfance de Bécassine
Gautier-Languereau62 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "En 2005 vous timbriez avec Bécassine, en 2015 vous collerez à Bécassine"

Bécassine est née en 1905, mais sous forme d’histoires courtes avec le principe du gag en une page. Cette forme des aventures de la petite bonne Bretonne est arrêtée en janvier 1914, on doit le scénario à la briviste Jacqueline Rivière, de son nom de jeune fille Jeanne Joséphine Spallarossa épouse de J. H. Bernard de la Roche. Ces historiettes, passées uniquement dans "La Semaine de Suzette" et jamais rééditées jusqu’à présent seront disponibles de nouveau au deuxième trimestre 2015. Caumery, de son vrai nom Maurice Languereau, en parallèle d’abord puis en successeur de Jacqueline Rivière, part en 1913 pour des histoires longues. Le picard Joseph Porphyre Pinchon, né le 17 avril 1871 à Amiens, continue à dessiner Bécassine. Bernard Lehembre dit dans " Bécassine une légende du siècle" qu’avec Caumery, on est passé d’une sotte à une ingénue au caractère plus complexe et aux intérêts plus tournés vers la société qui se modernise que vers l’univers culturel traditionnel breton. D’ailleurs elle comprend et accepte mieux les évolutions de la société française de l’Entre-deux-guerres que ses patrons et Françoise Dolto note les qualités éducatives qu’elle fait preuve comme nourrice de Loulotte. La première histoire longue parue raconte l’enfance de Bécassine et nous voilà amenés dans un village proche de Quimper dès la première page ; on y restera jusqu’à la fin de ce récit. « Annaïck Labornez, destinée à la célébrité sous le nom de Bécassine, eut pour première demeure la métairie que ses parents cultivaient à Clocher-les-Bécasses, non loin de Quimper. Sa naissance ne fut pas signalée, comme celle des héros de l'antiquité, par des tremblements de terre et des pluies de feu. On remarqua seulement à cette époque un fort passage d'oiseaux sauvages: oies, canards et bécasses ». On commence d’ailleurs de s’y moquer de la morphopsychologie à propos de la longueur du nez proportionnel à l’intelligence et sa mère prédit dans la chute d’un des premiers gags visuels que sa fille aura des idées à revendre. Son rôle de justicière est déjà approché car elle est la cause de l’insuccès d’un voleur, comme sa façon de prendre les mots au pied de la lettre est développée. Des caractères de personnages récurrents sont déjà posés dans cette première aventure ainsi Marie Quillouche sa cousine outre d’un strabisme est doté d’un esprit mesquin, jaloux et rancunier, la grande tendresse et l’esprit protecteur de l’oncle Corentin, déjà maire de sa commune, pour sa nièce. Rappelons qu’on est ici dans l’histoire en images, avec le texte dessous les images et que la série de "Bécassine" ne connaîtra jamais les bulles et les onomatopées.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 371 avis déposés - lecteur régulier

493 critiques
28/04/16
Exposition autour du créateur de Bécassine dure jusqu'au 20 août 2016, au centre André-François à Margny-lès-Compiegne.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/margny-les-compiegne-une-exposition-sur-becassine-et-son-createur-joseph-porphyre-pinchon-985144.html
540 critiques
20/09/16
Pomme d'Api a 50 ans, et son histoire n'est pas si catholique que ça

http://bibliobs.nouvelobs.com/jeunesse/20160909.OBS7783/pomme-d-api-a-50-ans-et-son-histoire-n-est-pas-si-catholique-que-ca.html?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinsource
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :