Ecrire un avis

Excessives: Destins de femmes incroyables au XIXe siècle

Excessives: Destins de femmes incroyables au XIXe siècle
Favre 208 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Des muses de la Belle Époque"

Sont présentées, en une trentaine de pages, six femmes avec un qualificatif particulier : Geneviève Lantelme : pauvre Ginette, Henriette Maillat : itinéraire d’une muse malmenée, Berthe de Courrière : Je ne suis pas une Messaline, Madeleine Deslandes : Splendeurs et décadences de l’illusion, Wilhemine retrouvée: Minna Schrader, Gisèle d’Estoc : Portrait d’une Amazone.    

Geneviève Lantelme est une courtisane française devenue actrice, sa disparition lors d'une croisière sur le Rhin en 1911, à seulement 28 ans, dans des circonstances mal expliquées  et mystérieuses à 28 ans (alors qu’elle souhaitait divorcer pour être auprès de l’acteur André Brulé), a entretenu une légende autour d’elle. Geneviève Lantelme apparaît dans des magazines de mode et en position centrale dans le tableau Un vendredi au Salon des artistes français de Jules Alexandre Grün. Le triangle amoureux constitué par Robert de Saint-Loup, Gilberte Swann et Rachel, dans l’œuvre de Proust s’inspire des relations existantes entre Geneviève Lantelme, Alfred Charles Edwards fondateur du journal populaire parisien Le Matin et Misia Sert, quatrième épouse de ce dernier et muse de nombreux artistes.

Berthe de Courrière (1852-1916) est une demi-mondaine qui fut en particulier la maîtresse du général Boulanger mais aussi égérie du romancier Rémy de Gourmont. Pratiquant le culte de Satan, elle fut mêlée à diverses actions relevant de la sorcellerie.

Minna Schrader était une modèle célèbre parmi les artistes de Montmartre à la fin du XIXe siècle, elle inspira des personnages de roman de Willy. Née le 22 octobre 1874 à Paris XIe, rue du Chemin-Vert, elle fut un modèle de sculpteurs (dont Rodin) et de peintres. Elle fréquenta les milieux anarchistes, ajoutons personnellement qu’elle fut accusée d’être une indicatrice de police par Liard-Courtois (peintre anarchiste qui fit un séjour au bagne) un des ses amants de passage (mais cela semble fort douteux). Elle fit des passages à l’hôpital Saine-Anne puis fut transférée à l’asile Navarre à Evreux en 1914 où elle décède quinze ans plus tard. On voit, à travers ces trois exemples, combien on peut approcher des liens jamais évoquées entre des personnalités qui animèrent la vie culturelle de la Belle Époque.     

Pour tous publics Quelques illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 530 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :