Ecrire un avis

Docteur Albert Calmette (1863-1933) pasteurien et co-inventeur du BCG

Docteur Albert Calmette (1863-1933) pasteurien et co-inventeur du BCG
L'Harmattan115 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "BCG ça veut dire quoi ? Pas Barre Caillaux du Gouvernement malgré que le frère d’Albert (directeur du Figaro en 1914) se fit buter pour cela"

Rappelons que le BCG porte comme nom initial le vaccin bilié de Calmette et Guérin et qu’il est destiné à prévenir de la tuberculose. En 1913 le vaccin est testé sur de jeunes bovins et des singes de différentes espèces en particulier à Lille. En effet le docteur Calmette dirige l’Institut Pasteur de Lille entre 1895 à 1920 et son épouse est déportée en Allemagne comme otage quelques mois. Xavier Riaud assure non seulement la préface mais la coécriture de certains passages.

Le contenu de cet ouvrage fait plus penser à une collection d’articles parus dans diverses revues et réunies pour l’occasion qu’à un ouvrage construit. Le plus saillant exemple qui me fait porter cette hypothèse, sans en avoir la preuve, et l’imbrication des faits exposés dans le premier et second chapitre (à savoir Calmette et son origine et Des éléments biographiques). Notons que c’est encore dans un autre chapitre, intitulé "Calmette et un livre collectif", que l’on apprendra qu’Albert Calmette est orphelin à eux ans d’une mère morte de la tuberculose.

Les autres chapitres se nomment : Calmette et ses travaux, Calmette et la France d’outre-mer (Calmette prépare la création de l’Institut Pasteur de Saigon qui ouvre en 1896), Calmette et Jouy-en-Josas (Calmette est enterré dans sa propriété située là), Les correspondances, Calmette et Yersin (le dernier est un médecin et explorateur franco-suisse, Arrêt du GCG. Un épilogue de deux pages et des repères biographiques suivent l’ensemble de ces chapitres. Cet ouvrage étant très vulgarisateur, on se demande s’in était bien utile de consacrer 34 pages à la bibliographie de la plume de Calmette. On apprécie les illustrations, même si elles se limitent à une dizaine. En résumé voilà un livre qui contient de très nombreuses informations intéressantes mais tousseautées de façon éparse (la fidélité au sujet de la tuberculose n'avait pas besoin de se nicher jusque là). 

Pour connaisseurs Quelques illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 356 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :