Ecrire un avis

Pierre Brizon pacifiste : Député socialiste de l’Allier, pélerin de Kienthal

Pierre Brizon pacifiste : Député socialiste de l’Allier, pélerin de Kienthal
Créer320 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Pierre Brizon contre Clemenceau mais pas tout contre comme Albert Thomas"

Voilà un ouvrage pour tous ceux qui veulent en savoir un peu plus sur les principales figures du socialisme français qui essayèrent de proposer une alternative à un jusqu’au-boutisme qui conduit à l’hécatombe (voir à ce sujet le roman Gusse de François Barberousse). Les prises de position de Pierre Brizon, qui symboliquement refuse certaines années de guerre de voter le budget de l’armée et qui se rend à Kiental en juin 1916 pour se voir confier la rédaction du manifeste résultant de cette rencontre, sont connues par un nombre non négligeable de ses compatriotes. Le livre "Nous crions grâce, 154 lettres de pacifistes, juin-novembre 1916″ de Bonzon et Robert, paru aux Éditions ouvrières en 1989 et 2008, dévoile le ton des lettres qu’il reçoit. On notera la présence d’un courrier de l’institutrice pantinoise Hélène Brion, une carte postale de juin 1916 avec au dos : « La Française doit voter pour vous aider dans le bon combat ! Bravo les trois Kienthaliens ! Bravo ! Enfin !! Quelque chose se dessine « . Ce texte n’est pas reproduit ni par Pierre Roy ni par Bonzon et Robert, mais certains qui nous lisent nous seront gré d’en faire mention. Si pour les lecteurs de cet ouvrage, l’essentiel sera vraisemblablement de comprendre les circonstances dans lesquelles Brizon agit et les idées qui lui permettent de conduire son combat, ils apprécieront de voir dresser pour eux l’ensemble détaillé de la vie de Pierre Brizon.

Ce dernier, natif d’un village de l’ouest du département de l’Allier, entre à l’École normale de Moulins et après une année supplémentaire de formation à Saint-Cloud, il va errer dans un premier temps d’école normale en école normale avant de passer dans l’enseignement technique. Sur cette période d’avant 1914 la seule information que l’on peut rajouter au contenu très intéressant de l’ouvrage est la véritable date de la première rencontre de Pierre Brizon et Jean Jaurès. Elle se fait à Parthenay début 1902 et de ce passage en Poitou, Jaurès tire d’ailleurs un article pour « La Dépêche de Toulouse » (ancêtre de « La Dépêche du Midi ») où il vante l’utilité des musées régionaux.

Pierre Brizon opte pour la transformation de la SFIO en SFIC, c’est-à-dire au passage de l’organisation du parti à la défense des idées communistes. Toutefois il se verra assez rapidement exclu de la SFIC et décèdera durant l’été 1923. Dans les copieuses annexes, qui couvrent cinquante-et-une pages, nous pouvons découvrir des textes fort intéressants comme des extraits de la résolution adoptée à Kiental, des textes de Pierre Brizon de 1919 à 1922 dans le journal La Vague qu’il dirige et un extrait d’un livre d’un historien de la fin du XXe siècle sur le traitement des névroses de guerre entre 1914 et 1918 par des méthodes aussi scandaleuses qu’inefficaces aujourd’hui à nos yeux. Pierre Brizon et Paul Meunier furent deux parlementaires qui apportèrent leur actif soutien à tous ceux qui refusèrent ces traitements de choc.

Pour tous publics

Octave

Note globale :

Par - 372 avis déposés - lecteur régulier

372 critiques
21/05/15
Des fluctuations du consentement patriotique à travers les trêves et les fraternisations (1914-1918)

http://chrhc.revues.org/4440
313 critiques
28/04/16
Fin avril 1916, la Conférence de Kienthal avec une résolution rédigée par Pierre Brizon.

http://www.critique-sociale.info/1144/il-y-a-100-ans-la-conference-de-kienthal/
372 critiques
13/05/16
577 critiques
10/09/16
Histoires 14-18 : Socialistes en temps de guerre

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/jura/histoires-14-18-socialistes-en-temps-de-guerre-1080097.html
372 critiques
22/02/17
Printemps du Maitron. Journée d'échanges et débats
le Mercredi 22 mars 2017 de 13h30 à 22h
Grand Amphithéâtre de la Sorbonne
47, rue des Écoles - 75005 Paris

383 critiques
03/04/17
Les majoritaires de guerre dans l’après-coup d’un regard

http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/publications/Histoire_documentaire_communisme/Vincent_Chambarlhac.html
372 critiques
12/11/18
Présence de l’association laïque des amis de Pierre-Brizon et du petit-fils de ce dernier à Rocles (Allier) pour la commémoration du centenaire de L'Armistice
https://www.lamontagne.fr/moulins/armee-conflit/institutions/2018/11/11/apprenons-a-supprimer-la-guerre-enjoint-le-monument-aux-morts-pacifiste-de-rocles-allier_13048172.html
577 critiques
28/11/18
La journée Maitron aura lieu le 5 décembre 2018, à la Bourse du Travail de Paris. Annexe Varlin, Salle Hénaff, 29-31 boulevard du Temple
M° République ou Filles du Calvaire
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article208121
313 critiques
01/12/18
voir autour de Brizon https://www.gregoiredetours.fr/blog/2018/11/19/tribune-libre-le-chemin-des-dames/
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :