Ecrire un avis

Jean Jaurès : apôtre de la paix, une vie en images

Jean Jaurès : apôtre de la paix, une vie en images
Hugo224 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Vous lirez Zola (cela) en mémoire de Jaurès"

Cet ouvrage a pour objectif de présenter plus de deux-cent-cinquante documents qui racontent dans l’ordre chronologique la vie de Jean Jaurès. Le dernier chapitre interroge également sur les héritages de la pensée de Jean Jaurès et l’entretien de sa mémoire. Le grand-père des négationnistes français Paul Rassinier, alors socialiste SFIO, fut le principal responsable des Amis de Jaurès pour le Territoire de Belfort à la fin des années trente. Guillaume Doizy et Jean-Luc Jarnier ne le mentionnent pas mais par contre ils proposent l’image de l’insigne qui était offert lors de la quête réalisée le 31 juillet. De même, l’ouvrage ne traite pas des récupérations de Jean-Jaurès, par des univers politiques aux valeurs antinomiques aux siennes, telles qu’on a pu les voir faire par Nicolas Sarkozy ou Louis Aliot du Front national.

Heureusement le livre ne reprend pas le mythe du pharmacien refusant une ampoule pour instiller le moribond que serait alors Jaurès en souhaitant sa mort. Jean-Pierre Rioux dans "Jean-Jaurès" et Tania Sollogoub avec "Le dernier ami de Jaurès" prennent cette dimension légendaire pour argent comptant.

Chaque chapitre fait environ dix pages, avec en général deux pages d’introduction et deux pages de chronologie ; les nombreux documents sont de très bonne taille, leur source est bien précisé, un commentaire propre est fait si besoin. Parmi les nombreuses pièces présentées, on relève une histoire en images en huit cases d’André Hellé pour le numéro du 15 novembre 1911 de la revue "Je sais tout" et une autre de Maurice Radiguet en six vignettes du 16 décembre 1903 autour d’une proposition de désarmement de Jaurès (ce dernier caricaturiste travaillait aussi pour la presse allemande) et un des premiers photomontage publié dans Fantasio le 15 novembre 1916 où on voit le ministère Clemenceau composé d’une douzaine de ministre aux habits différents mais tous avec la même tête (celle de Clemenceau) pour montrer l’autoritarisme de Georges Clemenceau. Globalement le contenu des dessins humoristiques ou histoires en images marque une franche hostilité aux idées de Jaurès.

Les divers chapitres ont pour nom: "bonjour Jaurès" (en guise d'introduction), "éblouissante jeunesse", "l'embarras du choix", "Carmaux et la classe ouvrière", "une verrerie à Albi", "république et socialisme", "quelle affaire", "dieu et l'école", "parlementaire et tribun", "leader socialiste", "l'armée, la paix et la patrie"," en route pour la guerre","guerre de postérités", "conflictuels héritages".

L’ensemble réjouira tant un habitué des caricatures et histoires en images de la Belle Époque que les exégètes des textes de Jaurès ou les amateurs de l’histoire de la IIIe république. Il propose des illustrations qui permettent de retrouver touts les grandes personnalités politiques de la Belle Époque.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations Plan chronologique

Adam Craponne

Note globale :

Par - 677 avis déposés - lecteur régulier

677 critiques
13/01/16
Jaurès, sa vie et son œuvre exposition temporaire de janvier à mars 2016 à Lagrave (Tarn) http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/13/2254415-exposition-jean-jaures-au-centre-culturel.html
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :