Ecrire un avis

La transition écologique en Chine: Mirage ou « virage vert »

La transition écologique en Chine: Mirage ou « virage vert »
Éditions rue d’Ulm 170 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "La vraie physionomie du mont Lushan reste inconnue à celui qui s'y trouve"

Notre titre est tiré de deux vers du poète chinois Su Shi qui tend à dire qu’on n’arrive pas à avoir une vue d’ensemble d’un sujet. Or l’ouvrage La transition écologique en Chine: Mirage ou « virage vert » vient justement au contraire nous donner les éléments pour comprendre parfaitement une question, peut-être au grand dam de certains...   

La Chine, en raison de son usage important du charbon, est devenue le premier émetteur de gaz à effet de serre. Avec près de 20% de décès attribués à la pollution atmosphérique, on atteint 1 700 000 morts par an dans l’Empire du milieu. De plus dans ce pays la pollution ne se limite évidemment pas à l’air. Dans le domaine de l’eau, une surexploitation des ressources souterraine s’est traduite par des effondrements de terrain ; entre l’avènement de la République populaire de Chine et 2015, le pays a perdu près de 130 000 km2 de terres arables, soit près du quart de la surface de la France métropolitaine. Désertification au nord et pollution des terres plutôt au centre-est du pays  sont des phénomènes notables. La déforestation a pour conséquence des inondations et mêmes des tempêtes locales sont mises sur le compte des conséquences du bouleversement climatique qui s’est mise en place.

Comment peut-on améliorer la situation ? Le chapitre trois y répond. Quels résultats possibles sur le moyen terme ? Le tire du chapitre quatre est peu optimiste puisqu’il s’intitule "Des perspectives relativement sombres". Car établir des règles, c’est une chose et les faire respecter cela en est une autre, particulièrement dans ce pays. Non seulement les Chinois contribuent à la dégradation écologique de leur pays mais en plus, dans des pays à fort potentiel d’énergie solaire ils encouragent puis supervisent la construction de centrales électriques au charbon. La Chine populaire a toujours entretenu une cour d’amis étrangers pour nous vanter ses prouesses en tout domaine et on voit depuis quelques temps des ouvrages et on tient des conférences pour nous vanter le virage écologique pris par Pékin. Cet ouvrage arrive à point pour faire approcher les réalités, de très nombreux graphiques aident à mesurer un certain nombre de données.      

Pour tous publics Quelques illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 575 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :