Ecrire un avis

Union européenne Afrique-Chine

Union européenne Afrique-Chine
L’Harmattan514 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Les relations triangulaires ne sont pas les plus simples"

Jeu et enjeux pour la paix est le sous-titre du livre qui est paru dans la collection "Diplomatie et stratégie" des Editions L’Harmattan. Son auteur Séraphin Moundounga est un ancien ministre de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique puis de la Justice du Gabon. Pour avoir refusé de couvrir les malversations ayant conduit à la réélection d’Ali Bongo, il est sous la menace de tentative d’assassinat et part se réfugier en France en 2016.  

On sait que la Chine mène en Afrique un partenariat actif du point de vue économique, alternatif à celui de l’Union européenne ; cette dernière conditionne l’aide au développement à la promotion des Droits de l’Homme. Ce partenariat sino-africain est selon l’auteur  «de nature à compromettre l’amélioration de la gouvernance africaine».

Séraphin Moundounga s’intéresse «aux instruments européens de coopération, visant à atteindre les objectifs de paix par le développement et la démocratisation de l’Afrique, pour démontrer leur niveau de participation à la stabilisation de l’Afrique et leurs interactions avec le Droits international, leur articulation avec le Droit de l’Union africaine ainsi que leur coexistence avec une dynamique se positionnant en alternative, le Forum de coopération Sino-Africaine».

L’ouvrage comprend deux parties respectivement intitulée "Une action extérieure européenne pour la paix par le développement et la démocratisation de l’Afrique, réciproquement bénéfique,  quoique controversée"  et "Une appropriation des valeurs démocratiques par l’UA opérant un changement de paradigme capitalisable pour accélérer l’unification africaine par des valeurs et règles communes dans un contexte de coexistence avec le partenariat alternatif Chine-Afrique".

L’auteur souhaite une complémentarité dans les accords que l’Afrique passe avec la Chine et ceux qu’elle passe avec l’Union européenne. Il évoque l’Agenda 2063 qui se propose d’aller vers des objectifs d’intégration africaine « par le partage des valeurs de bonne gouvernance, de démocratie, de respect des Droits de l’Homme, de justice et d’État de droit » (page 416). Il conclut de façon optimiste en montrant que la Chine a intérêt pour la sécurité de ses ressortissants et le rendement de ses investissements à des régimes stables, ce qui peut vouloir dire à l’abri d’un renversement suite à un soulèvement ou une rébellion (pages 456-457).  Toutefois les presque dernières lignes interrogent dramatiquement autour de la volonté d’assurer une sécurisation multidimentionnelle en Afrique: « Mais comment associer la Chine à ce processus étant donné que son partenariat avec l’Afrique voit son caractère alternatif exploité ou instrumentalisé par certains régimes pour installer ou consolider l’antidémocratisme ? » (page 463).

Pour connaisseurs Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 617 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :