Ecrire un avis

Vichy théâtre d’ombres

Vichy théâtre d’ombres
Vuibert,332 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Vichy, des marionnettes dont les Allemands tirent les ficelles ?"

Marcel Peyrouton gendre de Louis Malvy et donc oncle de Martin Malvy président  de  la région Midi-Pyrénées de 1998 à 2015, Gaston Bergery  fils illégitime d'un important financier allemand et époux de la fille du révolutionnaire russe Leonid Borissovitch Krassine, voilà par exemple deux exemples d’informations qui nous permettent de mieux situer certains personnages clés du régime de Vichy.

 

Des informations diverses sont à glaner en particulier sur le rôle de la Turquie comme pays où se nouent des accords entre pays devenus ennemis, ainsi les Russes expulsés de France après l’attaque de l’URSS par Hitler arrivent-ils à Svilengrad ville bulgare à la frontière de la Turquie et Gaston Bergery ambassadeur en URSS du gouvernement de Vichy quitte le pays des soviets par une ville de Géorgie à la frontière de la Turquie pour arriver à Kars. Les enseignants ont échappé de peu à le voir ministre de l’Éducation, où de toute façon il n’aurait pas fait plus dans le genre collaborateur et réactionnaire qu’Abel Bonnard (surnommé en raison de ses goûts pour les hommes et pour les nazis "la belle Bonnard"). En fin de compte en juin 1942 il est ambassadeur à Ankara où son homologue allemand est von Papen.

 

Les Pantinois et leurs voisins les Albertivillariens seront heureux d’apprendre que c’’est l’ancien instituteur Maurice Foulon, alors sous-secrétaire d’État dans un gouvernement Laval qui présenta Wladimir Sokolowsky, un mystérieux personnage d’origine juive, à Pierre Laval. Wladimir Sokolowsky fut d’ailleurs par la suite un ami de Marcel Déat puis d’Antoine Pinay.

 

La biographie de Jean Luchaire nous fait découvrir des actrices oubliées dont sa fille Corinne et Yvette Lebon sa maîtresse  d’un temps (qui joue Julie Clary dans le Destin fabuleux de Désirée Clary) et en prolongement la future Simone Signoret qui, née Simone Kaminker (d’un père d’origine juive polonaise), doit à son amitié avec Corinne Luchaire de devenir secrétaire dans le journal collaborateur du père de cette dernière et peut-être ses débuts au cinéma. Notons que Simone Kaminker n’a travaillé qu’au tout début de l’Occupation au journal de Luchaire ; ce dernier d’autre part avait une sœur mariée à un médecin juif.

 

L’état de l’aviation française, peu avant la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, est évoqué à travers la vie de l’aviateur allemand Friedrich-Carl Hanesse, attaché de l’air à l’ambassade allemande de Paris à partir de 1937. C’est l’occasion d’en apprendre d’ailleurs un peu plus sur René Fonck l’as français de la Première Guerre mondiale et au sujet de l’officier allemand qu’aima Arletty.

 

Parmi les autres personnages sur lequel Yves Pourcher s’épanche il y a l’écrivain Paul Morand, entre autre ambassadeur de Vichy en Suisse mais aussi René de Chambrun gendre de Laval et quelque peu de Brinon. Notre auteur a fait un énorme travail de recherche, il a été tant à la quête de documents écrits que de témoignages oraux. La lecture de cet ouvrage permet d’approcher certains liens qui unissent des gens qui ont une bonne place dans l’histoire du régime de Vichy souvent à travers de personnes qu’il nous fait découvrir.

     

idé cadeau

Pour connaisseurs Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 660 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :