Ecrire un avis

L’exil des collabos : 1944-1989

L’exil des collabos : 1944-1989
Cerf 331 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Mais où sont-ils partis ?"

Certaines biographies consacrées par exemple à Sinmon Sabiani (du PPF de Doriot relevant de l’univers marseillais) par Jean-Baptiste Nicolaï ou Lisette de Brinon, ma mère livraient quelques pistes sur le devenir de collaborateurs ou de leur épouse, pour la période d’après-guerre.

Ici Yves Poucher raconte l’exil de personnalités aussi diverses qu’Abellio un homme de plume membre du Mouvement social révolutionnaire, Darquier de Pellequoix, Abel Bonnard écrivain mais aussi ministre de l’Éducation nationale de 1942 à 1944, Adalbert Laffon engagé volontaire dans l'armée de Franco où il finit la guerre en qualité de lieutenant de requetés puis attaché de presse de l'ambassadeur de France en Espagne durant l’Occupation, Marcel Déat du RNP, Paul Marion, Francis Bout de l’An secrétaire général de la Milice, Robert Blanc un ancien SS , Jacques Bourin un proche de Déat, l'acteur Robert Le Vigan du PPF (qui joue en 1935 aux côtés de Jean Gabin dans La Bandera), l’écrivain Saint-Paulien du PPF …

En fait nombre de ces personnes se cachèrent souvent dans des couvents isolés des Alpes italiennes (toutefois Déat est à Turin) , en Espagne ou en Argentine.

Pour tous publics Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 733 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :