Ecrire un avis

Pétain

Pétain
Tempus / Perrin1280 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Pétain est un grand homme qui est mort en 1925 (de Gaulle)"

Publié une première fois en 2014, cet ouvrage revisite la personnalité du maréchal Pétain. C’est l’ensemble de la vie de ce personnage qui est retracé et des aspects méconnus sont révélés, ainsi apprend-on que Philippe Pétain perd sa mère à dix-huit mois et a un père âgé de quarante ans à sa naissance. Sa vie sentimentale est évoquée, un tableau aux qualités pédagogiques permet de suivre toute sa carrière militaire de 1878 année où il devient sous-lieutenant à 1914 où il est seulement colonel d’ailleurs pas loin e sa région d’origine puisqu’il est en garnison à Saint-Omer.

L’ouvrage compte vingt-cinq chapitres, avec des titres très pertinemment choisis : Le fils de la morte 1856-1878, L’officier 1878-1914, Le général août 1914-décembre 1916, Le commandant en chef janvier 1917-novembre 1918, Le maréchal 1919-1931, Le ministre 19131-1935, Le retraité providentiel 1935-1939, L’ambassadeur mars 1939-mai 1940, Le recours mai-juin 1940, Le chef de l’État juillet-septembre 1940, Le réformateur 1940-1942, L’antisémitisme 1940-1943, Le diplomate 1940, L’audacieux 1940, L’icône 1941, Le rempart chancelant 1941, L’otage indécis 1941, L’imprudent 1942, Le chef dépouillé 1942, Le plaignant 1943, Le gréviste 1943, Le semi-captif 1944, L’exilé août 1944-avril 1945, L’accusé avril-août 1945, Le condamné 1945-1951.                                  

L’auteure déconstruit pas mal de légendes. Elle met en évidence le socle idéologique sur lequel le personnage s’appuie pour prendre des décisions, quand il en prend ou quand il les mène à bout car on le perçoit velléitaire et ne voulant pas  exprimer clairement son opinion (vraisemblablement pour éviter qu’un jour, on lui reproche certains choix).  

Des clés sont données pour répondre à diverses questions, et en particulier celles qui suivent. La victoire de Verdun en 1916 est-elle imputable à un seul chef et Nivelle n’y est-il pas pour beaucoup ? Pétain économisait-il vraiment les hommes sous son ordre ? Comment a-t-il réagi face aux mutineries ? Quel fut son opinion sur l’Armistice du 11 novembre sur le moment quand il était à Rethondes et a-t-elle évolué ? S’il était vraisemblablement impossible à la France de financer à la fois la Ligne Maginot, les chars, et l'aviation, Pétain avant, pendant et après son passage au ministère de la Guerre de février à novembre 1934 a-t-il fait des choix et lesquels ? Sa politique souhaitée de collaboration avec l’Allemagne a-t-elle épargné bien des malheurs aux Français ou a-t-elle au contraire entraîné bien des souffrances du fait en particulier d’un pillage systématique du pays ? Comment ont évolué ses rapports avec Pierre Laval et ce dernier à son retour aux affaires en avril 1942 a-t-il pris un ascendant sur le Maréchal ?  A-t-il accepté que toute modification de la législation française soit auparavant soumise à l’occupant et quand ?  Des jurés parlementaires au procès de Pétain, comme le socialiste Pétrus Faure élu de la Loire ou le radical ardennais Gabriel Delattre, ont-ils désapprouvé publiquement le verdict ? Combien de personnes à l’enterrement du Maréchal ? Quelles qualités l’évêque de Luçon Mgr Antoine-Marie Cazaux attribua-t-il à Philippe Pétain lors de la cérémonie ?

Pour connaisseurs Aucune illustration

Octave

Note globale :

Par - 394 avis déposés - lecteur régulier

333 critiques
07/03/19
Le maréchal Pétain était-il atteint de la maladie d'Alzheimer ?
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/le-marechal-petain-etait-il-atteint-de-la-maladie-d-alzheimer_3214533.html
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :