Ecrire un avis

Saint-Nazaire, les Américains et la guerre totale (1917-1919)

Saint-Nazaire, les Américains et la guerre totale (1917-1919)
Les Clionautes et Éditions Codex264 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Et Rintintin a-t-il été embarqué à Saint-Nazaire pour les USA avec Lee Duncan?"

Ce titre est préfacé par Pierre Jégo qui signale qu’une thèse, rédigée par Laëtitia Pichard, est en cours sur les Américains à La Rochelle durant la Grande Guerre. De fait le sujet est plus large puisque le titre est La présence américaine dans le Centre-Ouest de la France pendant la Première Guerre mondiale, 1917-1921 (2015). En effet les principaux ports de débarquement (et plus tard d’embarquement) utilisés par les Américains sont La Rochelle, Nantes, Saint-Nazaire, Bordeaux, Brest et Marseille.

Erwan Le Gall commence par montrer l’enthousiasme qui est porté par la presse tant laïque (Le Phare de Loire) que catholique (Ouest-Éclair qui se transformera en 1944 en Ouest-France) à l’annonce de l’entrée en guerre des USA début avril 1917. Il rappelle qu’auparavant,  depuis l’été 1914 des troupes, des chevaux, du matériel et du charbon britanniques arrivent dans 154 navires.

Il poursuit en montrant à quel niveau l’armée française est vraiment mal en point au printemps 1917 et raconte en une page le cas d’un soldat originaire de La-Chapelle-des-Marais accusé deux fois de désertion (page 65). Ce dernier meurt, meurt dans un bagne militaire  à Téboursouk en Tunisie (un de ces Briribi),  le 1er décembre 1918 ; ajoutons que celui-ci fut ouvert en 1901 et qu’Albert Londres le visita dans les années vingt, rendant compte de ce qu’il avait vu dans Dante n’avait rien vu.

L’auteur nous évoque ensuite les moments et l’ampleur de l’arrivée des troupes américaines à Saint-Nazaire ; comme souvent il cite des documents d’archives et des ouvrages d’études américains qui rapportent des articles parus dans la presse américaine de l’époque ou des courriers de sammies. Il poursuit en évoquant les camps où les sammies séjournent après leur débarquement. Le matériel débarqué est mentionné et c’est l’occasion de signaler la grande variété de la nationalité des dockers de cette époque. Des prisonniers de guerre allemands sont employés pour certains travaux.

Au sujet des fréquentations entre doughnuts et habitantes de la Loire-Atlantique, l’auteur précise bien que parmi ces dernières toutes n’étaient pas françaises et il semblerait en particulier qu’un nombre non négligeable de réfugiées belges aient épousé des sammies. Nous rajouterons personnellement qu’en plus la grande majorité des réfugiés d’outre-quiévrain étaient de langue maternelle flamande, vu que l’espace wallon fut plus précocement occupé par les Allemands que les terres occupées par des populations de langue flamande. Par ailleurs il y eut des maris qui, venant de Louisiane et ayant des noms et prénoms français devaient avoir une maîtrise plus ou moins parfaite du cajun.  Notre auteur a recensé 318 mariages franco-américains en Loire-Inférieure en 1917 et 1919. Si cette question de mariage est traitée autour de la page 150, par contre des cas de viols rarement rapportés par la presse sont traités pages 222-223.

D’autres aspects de la présence américaine et des ses conséquences, non seulement en Bretagne mais ailleurs dans l’hexagone et en particulier en Lorraine et dans le sud des Ardennes où les sammies combattent, sont mentionnés. On apprécie les dix pages de chronologie qui courent d’avril 1914 (sur la question de l’intervention au Mexique des USA, avec d’ailleurs le général Pershing qui court en vain derrière Pancho Villa) jusqu’en novembre 1920 avec l’élection du successeur de Wilson à la tête des USA. Pour cette année 1920 sont aussi mentionnésle vote d’un texte accordant le droit de vote aux femmes américaines et le départ des dernières troupes américaines de France le 3 janvier 1920.     

Sont proposés, de la taille d’une demi-page des figures, cartes ou illustrations au nombre de vingt. L’ouvrage se commande soit sur le site internet des Clionautes ou ici http://www.arcadesdirect.fr/fr/1ere-guerre-mondiale/28894-saint-nazaire-les-americains-et-la-guerre-totale-1917-1919-liv.html, soit chez votre libraire.    

coup de coeur !

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 278 avis déposés - lecteur régulier

340 critiques
28/06/18
Meaux à l'heure américaine 4 juillet 2018. À l’occasion de la fête nationale américaine, l’Harmonie du Pays de Meaux propose un concert retraçant l’arrivée du Jazz en France;
Tarif : Entrée libre
Horaire : 19h00
Réservez https://www.museedelagrandeguerre.eu/fr/agenda-culturel/evenement/meaux-a-lheure-americaine-1862.html?utm_source=phplist3361&utm_medium=email&utm_content=HTML&utm_campaign=Un+%C3%A9t%C3%A9+au+mus%C3%A9e+%3A+d%C3%A9couverte+historique+et+ludique
278 critiques
03/07/18
Grande base d'instruction aéronautique de septembre 1917 à septembre 1919 près d'Issoudun.
http://memoire.ciclic.fr/10922-bande-annonce-3rd-aviation-instruction-center-1917
334 critiques
05/07/18
Centre d'interprétation depuis le 27 mai 2018 juste en dessous du monument américain de la côte 204 dans l'Aisne. Il est en accès libre tous les jours de 10h00 à 17h00, et retrace l'engagement des américains en France en 1918.
https://www.musee-memoire-souvenir-belleau.com/autres-m%C3%A9moriaux/monument-de-la-cote-204/
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :