L’armée américaine à La Rochelle et en Charente-Inférieure, de Jean-Claude Bonnin : avis et résumé critique de Alexandre


Ecrire un avis

L’armée américaine à La Rochelle et en Charente-Inférieure

L’armée américaine à La Rochelle et en Charente-Inférieure
Sutton 96 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "La Rochelle nous voilà!"

Le port de La Rochelle voit débarquer nombre de soldats américains durant la Grande Guerre. Dans le premier chapitre est évoquée la ville de New Rochelle, très près de New-York, qui fut fondée par des calvinistes français. Il est rappelé que le président républicain Theodore Roosevelt (mandat de 1901 à 1909) était largement favorable à l’intervention américaine aux côtés des Alliés, après le naufrage du paquebot britannique RMS Lusitania en mai 1915. Sa seconde épouse était d’origine protestante saintongeaise et leur fils Quentin, en s’engageant dans l’armée américaine en mai 1917, vint  comme pilote combattre en France. L’avion de ce dernier a été abattu en combat aérien au-dessus de Chamery, un hameau de Coulonges-en-Tardenois (aujourd'hui Coulonges-Cohan) au nord du département de l'Aisne, le 14 juillet 1918.

Une photographie page 44 montre des sammies du camp de l’aviation américaine de Saint-Maixent dans les Deux-Sèvres ; en effet une fois débarqués les soldats américains ne restent pas toujours à La Rochelle (ils sont quand même 10 000 dans cette préfecture au moment de l'Armistice) et sont répartis dans diverses casernes généralement dans le nord du département de la Charente-Inférieure (on attendra 1942 pour qu’il devienne le département de la Charente-Maritime).

Selon l’auteur « La première unité qui arrive à La Rochelle en octobre 1917 est un détachement du 17e Génie américain chargé de préparer le site de la nouvelle gare où vont être installés les ateliers » (page 55). Un article dans la presse locale suit peu après et il évoque la présence américaine à La Rochelle en mentionnant le grand intérêt que nombre de Françaises portent aux sammies.  Par ailleurs un nombre important de femmes de l’hexagone sont employées par les divers services américains.

Une carte page 21 montre à la fois les départements considérés comme dans la zone des armées et les lignes de chemin de fer qui amènent progressivement tout le ravitaillement aux Américains sur le front (le lorrain en l'occurrence) après son débarquement à Marseille, Bordeaux, La Rochelle et Saint-Nazaire. Comme on peut le voir à travers le sommaire cet ouvrage, très largement illustré (le texte y occupe moins de la moitié de la surface), aborde nombre de points intéressants.

1. Charentais et Américains, « les vieux cousins ». Page 7

2. De la neutralité à l’entrée en guerre des Etats-Unis. Page 15

3. La Charente-Inférieure dans l’organisation militaire américaine. Page 19

Sous l’autorité de la Base Section n° 1.

Sous l’autorité de la Base Section n° 2.

La Base Section n° 7 à l’échelle du département.

4. La défense maritime. Page 31

La base navale américaine de Rochefort.

La base aéronavale de Saint-Trojan.

La station de La Pallice.

Les stations de Rochefort et de Royan.

5. Les activités portuaires et le stockage. Page 39

Le port de La Pallice. Le port et la base de Rochefort.

Les ports de Tonnay-Charente et de Marans.

Le camp inachevé d’Aigrefeuille. Le port inachevé de Talmont.

6. Les ateliers de montage de matériel ferroviaire et le camp Pullman. Page 55

7. Les autres missions de l’armée américaine dans le département. Page 69

Les dépôts de remonte de La Rochelle.

Le montage des camions à La Pallice et Rochefort.

La zone de stationnement de Pons.

La cimenterie de Mortagne.

Les hôpitaux.

Les cimetières.

8. La Charente-Inférieure et les Américains. Page 79

9. De l’Armistice au départ. Page 87

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 282 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :