Ecrire un avis

Sentinelles de Pierre : les monuments aux morts de la guerre 1914-1918 dans la Nièvre

Sentinelles de Pierre : les monuments aux morts de la guerre 1914-1918 dans la Nièvre
Bleu autour265 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Si mon grand-oncle Paul Blaize en était à Saint-Saulge, il n’aurait pas épousé ma grande-tante"

Saint-Saulge compte 2 300 habitants à la fin de la Belle Époque, et les élèves de l’école primaire ont grandi dans la mémoire du capitaine Thiers, héros aux côtés de Denfert-Rochereau du siège de Belfort en 1870, et de ce fait député républicain de Lyon. Son monument aux morts compte 67 noms, et peu s’en fallut que n’y fut ajouté celui de Paul Blaize, qui au moins en tant que premier directeur de l’école des pupilles de l’air de Grenoble, gagnerait comme le capitaine Thiers à figurer sur la page wikipedia consacrée à ce chef-lieu de canton de la Nièvre.

Voici une réédition d’un ouvrage remarquable, paru à l’origine en 1999. À partir de la page 45, dans l’ordre alphabétique des noms des communes, sont passés en revue (sic) tous les monuments aux morts du département. Les informations sont le fruit de recherches qui explorent tant les choix artistiques, que les débats d’avant et après construction, le nombre de morts rapporté à la population masculine en âge de voter, le choix des épitaphes, symboles catholiques ou républicains, mention de nom de batailles, le lien entre la couleur politique et sociologique de la commune et certains choix, enlèvement de certains éléments sous l’Occupation …Bref, un modèle pour tous ceux qui veulent se faire de fins connaisseurs des monuments aux morts des communes qui les intéressent.

L’ouvrage débute par une préface d’Antoine Prost qui montre que les choix de représentation sont divers au niveau de l’Hexagone, et qu’ils renvoient à des choix idéologiques, et il note que les manifestations qui se déroulent devant les monuments aux morts ont évolué au cours des décennies. L’introduction donne un certain nombre de caractéristiques pour la Nièvre, pourcentage de morts au champ d’honneur, plus de monuments aux morts que de communes (mais certaines n’en possèdent toujours pas), le regard des contemporains et des générations suivantes dessus, la mention aux veuves et orphelins … On notera, à la page 231, que le monument dans la cour d’honneur de la caserne Pittié dédié aux morts de trois régiments porte l’épitaphe « Bourbonnais sans tâche » qui rappelle que la plupart des villages de la Nièvre faisaient partie de la généralité de Moulins. Les photographies, toujours de bonne taille, permettent une bonne perception du monument présenté.

Octave

Note globale :

Par - 452 avis déposés - lecteur régulier

385 critiques
30/04/16
Musée de l'histoire des enfants assistés et des nourrices inauguré fin avril 2016 à Alligny-en-Morvan

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/morvan-un-musee-consacre-l-histoire-des-enfants-assistes-et-nourrices-986638.html
555 critiques
14/05/16
Les monuments aux morts de la Grande Guerre 14-18: exposition se tenant au Panthéon du 21 mai au 11 septembre 2016.
452 critiques
10/10/18
Paris va inaugurer son monument aux morts parisiens de la Première guerre mondiale
https://www.20minutes.fr/paris/2351295-20181009-paris-va-inaugurer-premier-monument-morts-parisiens-premiere-guerre-mondiale
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :