Ecrire un avis

Les monuments aux morts de la Guerre 1914-1918 en Vendée

Les monuments aux morts de la Guerre 1914-1918 en Vendée
CVRH253 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "La Vendée terre d’affrontements idéologiques, y compris dans les monuments aux morts"

Ce sont là des photographies de tous les monuments aux morts réalisés à l’initiative des municipalités du département de Vendée qui nous sont offertes. Cela amène l’auteure à relever certaines dimensions particulières pour ceux-ci. Le coq gaulois sur le casque à pointe du Bourg-sous-La Roche (ancienne commune, aujourd’hui intégrée à La Roche-sur-Yon) ne résista pas à L’Occupation et il fallut refaire ce que les Allemands avaient enlevé. Les allusions religieuses étaient prohibées mais les croix et les Jeanne d’Arc (figure annexée par les catholiques après sa canonisation en 1920) se rencontrent assez souvent.  

Par ailleurs des contenus pacifiques sont présents en particulier à La Roche-sur-Yon et à Olonne. On s'intéressera particulièrement aux réalisations des frères Martel. Certains monuments aux morts datent des années d’après la Libération, on verra pourquoi. Au passage, on apprend que le Conseil général de Vendée ne doit basculer à droite qu’en 1928 puisque un ex et futur parlementaire laïc le préside jusqu’à cette date (page 127). On a là une étude globale mais fine, et on découvre par exemple que le monument aux morts de La Copechagnière a la forme d’une lanterne des morts avec mention des grands lieux d’affrontements sur le sol français comme l’Oise, l’Aisne, l’Argonne ou les Ardennes. Par ailleurs il est évoqué les cérémonies d’inauguration. L’ouvrage est sous-titré La mémoire des pierres.

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Octave

Note globale :

Par - 450 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :