Ecrire un avis

Derrière la colline

Derrière la colline
Belfond434 pages
2 critiques de lecteurs

Avis de Octave : "Là-bas, là-bas derrière la colline. Là-bas, là-bas ou le soleil décline ..."

L’ouvrage "Derrière la colline" de Xavier Hanotte est lui une fiction qui donne la parole à un soldat britannique, ce qui n’étonnera guère lorsque l’on sait que l’auteur est belge. Xavier Hanotte a su magistralement digéré la documentation qu’il a consultée.  Par rapport à l’édition de 2000, on bénéficie d’une préface de Philippe Claudel de l’Académie Goncourt (à qui on doit "Les âmes grises", un roman qui se déroule également durant la Première Guerre mondiale) dont on peut retenir :

« "Derrière la colline", en plus du tableau dressé de la guerre qui y est saisissant, fait voyager le lecteur de la rive d’un réalisme sans concessions à celle d’un onirisme magique, et on reconnaît là une certaine dette que l’auteur paie à la tradition littéraire de son pays » (page 13).

 Nigel Parsons auteur de poèmes mais surveillant dans une école et William Salter jardinier de son état, les deux principaux personnages de ce roman ; tous deux en s’engageant découvrent qu’ils sont originaires de Salford. L’action se déroule en 1948 dans la Somme où William Salter s’occupe de l’entretien des tombes des tommies avec un long retour sur l’ensemble de la période de la Première Guerre mondiale pour le front britannique en Belgique et France.  

Un des passages clés du roman est celui-ci :

« Son visage cireux, aux traits creusés, gardait ce soupire apaisé, serein – le dernier qu’il avait eu pour moi, et qu’il me destinerait toujours. Au milieu du front, entre le sourcil gris de boue séchée, le trou rond percé par le schrapnell dessinait un troisième œil, le seul qui fut ouvert. En se couchant sur moi, William m’avait sauvé »

On relève cette réflexion :

« Non, on ne perd pas vraiment qui nous a déjà quitté. On perd juste le bonheur. Et à la longue, jusqu'à l'idée qu'on s'en était faite. On perd son avenir, aussi. Et la foi qu'on avait en lui. Restent le vide et le silence ».

Cette approche fictionnelle est bien près des souffrances endurées et des conséquences sur la psychologie des êtres qui combattirent. 

Pour tous publics Aucune illustration

Octave

Note globale :

Par - 422 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Avis de Hauteville : "Réédition..."

Cet excellent roman de Xavier Hanotte ressort chez Belfond en cette année du centenaire de la Grande Guerre. Un très bon livre qui nous narre une belle histoire d'amitié entre deux soldats britanniques. coup de coeur !

Pour tous publics Aucune illustration

Hauteville

Note globale :

Par - 2 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Grande guerre :