Ecrire un avis

Le Diable au corps

Le Diable au corps
Gallimard192 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Nous restions immobiles. Ainsi doit être le bonheur."

C’est un livre qui fit scandale, en raison de son sujet. En effet paru au sortir de la Première Guerre mondiale, cet ouvrage raconte l’histoire d’amour, durant ce conflit,  entre une jeune fiancée d’un poilu et un jeune homme. Dans l’introduction, Radiguet écrit « “ Que ceux qui déjà m’en veulent, se représentent ce que fut la guerre pour tant de très jeunes garçons : Quatre ans de vacances ».

Le récit est basée sur une histoire vraie ; la jeune femme était une institutrice Alice Saunier, voisine de la maison familiale des Radiguet à Saint-Maur. Elle avait vingt-trois ans et lui quatorze. Gaston Serrier, devenu l’époux de l’institutrice reconnaîtra, à la sortie du roman, son épouse dans le personnage de Marthe. Il fera payer cher à cette dernière son infidélité et Radiguet, mort prématurément, ressentira une crainte coupable peu avant son décès. Raymond Radiguet est mort d'une fièvre typhoïde en 1923, l’année de ses vingt ans.

Pour tous publics Aucune illustration

Benjamin

Note globale :

Par - 478 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :