Ecrire un avis

La guerre des Lulus, 1918 La der des ders

La guerre des Lulus, 1918 La der des ders
Casterman64 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Les lulus font de la résistance"

Si en matière de série de BD pour les jeunes de 9-12 ans autour de la Première Guerre mondiale,  réalisée au XXIe siècle, les albums des Godillots permettent d’approcher l'univers du front par contre La guerre des Lulus décrit la vie des civils en territoire occupé. Sur les cinq volumes de cette collection, un par année de guerre, les trois premiers ont pour lieu d’action la ville de Guise (au nord-est de l’Aisne) ou ses environs, le quatrième nous amène en Wallonie et le cinquième dans les forêts du nord du département des Ardennes (ce qu’on nomme l’Ardenne wallonne)  puis à Charleville pour l’essentiel du récit. On a à la marge un retour de deux des héros en Belgique orientale et pour les deux autres un court séjour dans les tranchées allemandes situées en Flandre. Notons que dans le troisième tome du Fils de l'officier (édité chez Bamboo), un combat se déroule au début du conflit dans le canton de Signy-le-Petit, avec le 48e RI (basé à Guingamp, alors dans les Côtes-du-Nord) et que dans l'album L’Alsacien on est projeté dans un village des Ardennes durant l'ensemble de la période de la Première Guerre mondiale (ce titre est de Dewamme et Servais). Les seins de café, 2 est une nouvelle adaptation de l'intrigue de L’Alsacien.

Nos quatre héros, après avoir laissé leur jeune amie Luce chez sa grand-mère, se retrouvent donc autour de Givet  (le canal de l’Est apparaît page 20, au sud de Fumay où il est enjambé par la voie de chemin de fer). Recueillis par des résistants, ils sont séparés en deux groupes de deux individus. L’une des équipes est envoyée à Charleville, afin de se faire embaucher par les Allemands et faire du renseignement. En effet en 1916, ils ont séjourné en Allemagne (cette période sera traitée ultérieurement dans deux volumes intitulés La guerre des Lulus : la perspective Luigi) et ils ont donc appris la langue de Goethe. Ils vont d’ailleurs rencontrer, dans la préfecture des Ardennes, le Kronprinz. L’autre groupe reste d’abord dans la forêt ardennaise proche de la Meuse puis, après avoir traversé la Belgique, tente de passer la frontière belgo-néerlandaise. Une vignette met en scène Clemenceau signant le Traité de Versailles dans la Galerie des glaces.    

Le dessinateur avait rendu hommage à Uderzo pour ses quatre-vingt-dix ans, ce dessin est reproduit dans les dernières pages de l'album La guerre des Lulus, 1918 La der des ders

Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig étaient à l’été 1914, quatre des pensionnaires de l'orphelinat de l'abbaye de Valencourt en Picardie. C’est pourquoi, on surnommait leur groupe "les quatre lulus" ; durant leurs aventures entre 1914 et 1918, ils ont assez souvent joué les robinsons des forêts. Les dessins sont fouillés et les couleurs sont claires dans les dimensions citadines alors qu’elles sont sombres dan l’univers des forêts. La psychologie des personnages est très travaillée, y compris celle de ceux qui sont secondaires.

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 206 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :