Ecrire un avis

La bataille de Shanghai 1937

La bataille de Shanghai 1937
Urban China130 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Il ne peut pas pleuvoir chez le voisin sans que j'aie les pieds mouillés"

En 2011 les éditions Fei avaient proposé une BD "Nankin" qui racontait un des évènements les plus dramatique de la guerre sino-japonaise. Il s’agissait de mettre un personnage à la rencontre de témoins du Massacre de Nankin, un épisode de la Seconde Guerre mondiale, qui débute en extrême-orient  avec l’année 1937. Si en décembre 1937 ce sont 200 000 Chinois qui sont massacrés en six semaines, c’est en grande partie parce que devant les difficultés de l’armée japonaise dans Shanghai à l’été 1937 il s’agit de terroriser les populations civiles chinoises afin de désorganiser les mouvements de l’armée chinoise en suscitant des flots de réfugiés qui gêneront les manœuvres des soldats de la République chinoise.

Bo Lu dans "La bataille de Shanghai 1937" se met en position de narrateur omniscient pour raconter d’ailleurs non seulement des actions militaires dans la plus grande métropole chinoise de l’époque mais aussi la poursuite  des opérations en direction de Nankin, la dernière page est entièrement consacrée à l’arrivée devant cette dernière ville des forces nippones.   

Malgré les sympathies de l’auteur pour le camp chinois, on a là un travail qui est basé sur un réel travail d’historien et le discours donne une image réaliste sans traitement haineux  des Japonais. Même dans le récit le narrateur introduit des informations fines, ainsi page 56 est-il signalé que le Japon et la Chine qui entre 1931 et 1937 se heurtent ponctuellement en diverses occasions et qui depuis 1937 se battent de façon continue ne sont en guerre officiellement qu’après l’attaque de Pearl-Harbour. Le rôle des conseillers militaires allemands du côté chinois n’est pas oublié.     

Le graphisme en noir et blanc est très réaliste, du point de vue des armes il s’appuie là encore sur une solide documentation. Les dernières pages propose une chronologie entre 1931 et 1945 qui permet entre autre de voir le lent grignotage de la Chine par les Japonais : Mandchourie en 1931, province du Rehe et Mongolie-intérieure en 1933. On a également là le détail de l’équipement des soldats japonais et chinois.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 404 avis déposés - lecteur régulier

291 critiques
23/04/15
L'armée japonaise a pour consigne d'appliquer la règle des trois tout:

"tout brûler, tout massacrer, tout piller"
605 critiques
03/03/16
« Mort en déportation » dans les camps japonais : une première pour la France

http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/mort-en-deportation-dans-camps-japonais-premiere-france-98098
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :