Ecrire un avis

Les mauvaises herbes

Les mauvaises herbes
Delcourt480 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Des femmes à soldats"

C’est le parcours de vie d’une de ces femmes de réconfort qui servaient dans les bordels japonais pour les millions de soldats qui avaient envahi la Chine. Elles arrivaient là  contrainte et forcées, ici, jeune fille, l’héroïne est enlevée un soir sur un chemin par des individus coréens spécialisés dans "la remonte".

Elle est coréenne mais elle est transportée en Mandchourie et c’est d’ailleurs l’occasion d’apprendre que là encore les soldats russes se livrèrent à des viols, en plus sur des populations qu’ils étaient censés libérer fin 1945. Là, comme pour d'autres évènements, les choses sont dites et mises en images avec beaucoup de retenue.

Diverses exactions de l’armée japonaise, comme décapitation de prisonniers chinois sont mis en scène, et est raconté en quelques vignettes le Massacre de Nankin. Nombre de Chinoises devinrent également femmes de réconfort.  

L’héroïne a une vie avant de devenir esclave sexuelle et cela est l’occasion de saisir la dépossession culturelle que subit l’ensemble de la population coréenne,  lorsqu’à partir de 1905 leur pays devint une colonie japonaise.  Après la fin de la guerre, le personnage principal continue de vivre dans une Mandchourie redevenue chinoise, mais pour des raisons à découvrir sa vie n’est guère rose. Ce n’est que vers l’an 2000 qu’elle retourne en Corée mais sa famille la rejette après ce qu’elle a raconté aux médias sur sa vie. Ce récit est la traduction en BD d’un témoignage.

coup de coeur !

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 419 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :