Ecrire un avis

Herr Doktor: Un destin sans retour

Herr Doktor: Un destin sans retour
Plein vent 112 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "On peut violer l’histoire à condition de lui faire un bel enfant (Alexandre Dumas)"

Ce second tome d’une probable trilogie revient en plus de vingt pages sur la vie du héros et en particulier sur l’évènement déclencheur qui amène un docteur alsacien à se retrouver médecin chez les SS combattant sur le front de l’est. Il est surprenant que son scénariste de sensibilité catholique ait repris là le mythe créé par les communistes français selon lequel durant l’Occupation de nombreux militaires allemands furent abattus en France. Vivier pousse même le zèle jusqu’à inventer un attentat à Strasbourg (ville annexée au Reich) et à faire envoyer le héros en Russie parce qu’il n’a pu sauver le soldat blessé. Ce second tome peut se lire sans connaissance du premier, vu la clarté du résumé de ce dernier présenté dans ce deuxième volume.  

On espérait que le second tome nous éviterait des anachronismes, et on peut se demander si leur vigueur est moindre. Si la femme en pantalon (page 45) ne porte guère en conséquence et la façon très aisée dont le héros rentre au Berghof (lieu bavarois de résidence secondaire du Führer) tient lieu de la licence poétique (pour être aimable), est beaucoup plus gênant un fait présenté en fin de récit.  Dans un Berlin totalement en ruines, ce  n’est pas la main de Dieu qui a laissé debout les bâtiments sur le sol du bunker d’Hitler mais la solidité de l'édifice et on peut remercier les auteurs de l’avoir fait comprendre. Ce qui est très gênant est de laisser croire que d’abord on pouvait rentrer facilement dans le bunker et qu’ensuite y arriver avec un pistolet était chose envisageable pour évidemment tuer Hitler. Les jeunes lecteurs croiront peut-être que Hitler a été assassiné même si ce n’est pas par le personnage de fiction.

Ce récit a le mérite de s’attarder à deux reprises sur Eva Braun, un personnage qui n’apparaît quasiment jamais dans la BD. Par ailleurs il évoque une famine en 1921 dans l’Ukraine soviétisée, la lutte  des troupes SS contre les partisans russes, la rafle parisienne des juifs en juillet 1942, les viols de femmes allemandes par les Russes à Berlin en 1945. Bref de vrais moments d’histoire… Le troisième tome nous fera connaître le goulag.

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 533 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :