Ecrire un avis

L'histoire de France en BD, 2 Du Moyen Âge … à la Révolution

L'histoire de France en BD, 2 Du Moyen Âge … à la Révolution
Casterman96 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Sept cent ans d'histoire en 90 pages !"

"De la Préhistoire à l'an Mil" constituait le premier tome de cette histoire en BD, éditée par Casterman, qui se révèle possible de trouver en trilogie de volumes en 96 pages, le dernier tome s'intitulant "De 1789 à nos jours !". Toutefois on peut aussi trouver cet ensemble sous forme d'album de 48 pages.

Ici le narrateur de"Du Moyen Âge … à la Révolution" est un grand-père et ses deux petits-enfants profitent de ses connaissances. Ce deuxième volume ouvre avec l'élection d'Hugues Capet et son sacre ainsi que celui de son fils Robert. La vie des seigneurs, donc le rôle du château-fort, ainsi que les fonctions des paysans, des artisans et des gens d'Église, sont largement développées. Il y a une bonne approche de l'administration royale au bas-moyen-âge et de la cérémonie du sacre.

Les croisades tant contre les musulmans que contre les Cathares sont bien portées par le récit, tout comme les rivalités franco-anglaises. La page 38 entière raconte l'épopée de Jeanne d'Arc, en plus la dernière vignette de la page 37 sert à introduire son personnage et les deux premières cases de la page 39 sont là pour parler de sa postérité. Il faut que le scénariste se méfie des lectures rapides et évidemment ce n'est pas l'évêque Pierre Cauchon qui livre contre une rançon la Pucelle aux Anglais. En effet devant Compiègne, Lyonnel un archer picard, parvint à la faire tomber de son cheval. Son capitaine, le bâtard de Vendôme, la céda immédiatement à Jean de Luxembourg, qui la vendit aux Anglais pour la somme de 10 000 livres. Question personnages féminins, il n'y a que Catherine de Médicis pour se voir consacrer avec Jeanne d'Arc, un nombre conséquent de vignettes (six pour la mère de Charles IX, à l'origine de la Saint-Bathélémy).

L'esclavage est traité sur une double-page ; Bordeaux, Nantes, Marseille, Le Haver et Saint-Malo sont les villes évoquées à cette occasion. Au lieu de Marseille, on aurait préférer voir citer La Rochelle, deuxième port négrier après Nantes. On est heureux de trouver en fin d'ouvrage quatre cartes qui permettent pour deux d'entre elles de mesurer l'agrandissement du domaine royal. Le décor est très sobre, le texte des cartouches est fort abondant alors que celui des bulles est réduit. Le style de Bruno Heitz est fort connu des enfants, vu l'importance de ses illustrations pour des titres de fiction, il renvoie à des productions par des enfants d'une dizaine d'années pour les personnages.

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations Plan chronologique

Xirong

Note globale :

Par - 412 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :