Ecrire un avis

Enfances en guerre. Témoignages d’enfants sur la guerre

Enfances en guerre. Témoignages d’enfants sur la guerre
Georg269 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Des réflexions originales"

Dans "Enfances en guerre", seul le texte de Janine Altounian fait explicitement mention d’un fait en lien avec la Première Guerre mondiale, à savoir le massacre des Arméniens. Ce titre est consacré essentiellement à raconter quelles furent les premières collectes de dessins d’enfants racontant la guerre et qui poursuit ce travail jusqu’à aujourd’hui.

Le lecteur qui l’ignorait, découvre le rôle pionnier d’Alfred et Françoise Brauner dès les années trente. Celui qui avait vu souvent citer le nom de ce couple, apprend entre autre qu’Alfred, né en France en 1910, a vu son père d’origine tchèque mobilisé durant la Première Guerre Mondiale dans l’armée autrichienne et a été marqué par la souffrance des familles qui apprenaient la mort d’un de leurs membres lorsqu’il était enfant. Tous les deux volontaires comme médecins dans les Brigades internationales lors de la Guerre d’Espagne, ils ont commencé en tant que responsables de centres d’enfants évacués à recueillir des représentations de la guerre réalisées de manière figurative par des jeunes.

Outre ce conflit, sont évoquées des représentations graphiques autour de la Seconde Guerre mondiale (dont l’extermination des juifs), ainsi que d’autres guerres entre états ou à l’intérieur d’un pays où un peuple combat afin d’obtenir un statut national ou est victime d’une tentative de génocide comme la Palestine, la Tchétchénie, le Rwanda et le Guatemala. Boris Cyrulnik rappelle que le dessin intervient dans le processus de résilience indispensable au deuil, c’est-à-dire facilite grandement la digestion des traumatismes. On a donc une grande variété d’études sur un conflit précis, les situations allant de 1936-1939 avec l’Espagne, à aujourd’hui dans le cas de la Palestine. On apprécie de plus de sortir du cadre strictement européen. Cet ouvrage est à mettre en lien avec celui de Laurence Olivier-Meissonnier paru en 2012 chez l’Harmattan, à savoir Guerre et littérature de jeunesse (1913-1919) que nous avons déjà évoqué.

Pour connaisseurs Peu d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 325 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :