Ecrire un avis

L’histoire de France en BD, François Ier et la Renaissance

L’histoire de France en BD, François Ier et la Renaissance
Casterman48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Le détergent François Ier laisse la carte de France sans tâche: Bourbonnais et Bretagne sont réunis"

Et voilà encore un ouvrage qui fait passer le connétable de Bourbon pour un horrible traitre, ceci est d’autant regrettable plus que plutôt que de mettre quasiment la même carte de France (pages 6 et 19), avec l’indication des deux espaces principaux réunis par François Ier, on aurait pu sortir de cette reprise lavissarde (et vicelarde) en deux cases sans rajouter une seule vignette supplémentaire. Celle de la carte et celle où on aurait expliqué que la mère du roi chevalier entend désaisir le connétable de ses terres pour indûment se les attribuer et qu’en conséquence le connétable passe au service de son second souverain. Pour cela il aurait fallu faire, il est vrai, une carte un peu moins dans le flou artistique et faire apparaître que les Dombes sont alors hors du royaume de France, donc font encore partie du Saint-Empire romain germanique.    

Dans ce volume, on a une présentation plus thématique que chronologique et on ne peut que s’en féliciter. Toutefois, sans surcharger trop le texte, on aurait ou indiquer la date de l’Affaire des placards (page 35), surtout que dans la case précédente, on explique que c’est la répression qui suit après cet évènement qui se traduit par l’exil de Calvin à Genève (toujours sans donner de date). Je ne suis pas sûr que les jeunes lecteurs voient bien de l’humour dans ce dialogue :

« - Vous êtes protestants, mais vous protestez contre quoi, exactement ?

   - Nous protestons contre ceux qui veulent nous combattre. » (page 34)

Les informations apportées sont très significatives comme cette cour en perpétuel déplacement d’un château à l’autre (page 22), cette montée en puissance des conseils royaux où François Ier a le dernier mot (page 18), cette mise sous tutelle du pays au mépris des libertés communales et de l’avis des États généraux (page 19) ou la page entière consacrée à l’alliance avec les Turcs (page 14). Le dessin de Bruno Heitz a des qualités que l’on connaît généralement et qui conviennent parfaitement aux goûts des enfants.

Comme toujours dans cette collection une dizaine de pages documentaires suivent les pages de BD, avec L’histoire de France en BD, François Ier et la Renaissance on invite en particulier à aller voir des monuments en rapport avec le roi chevalier.    

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 463 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :