Ecrire un avis

Les guerres d’indépendance de l’Ukraine 1917-1921

Les guerres d’indépendance de l’Ukraine 1917-1921
Lemme 115 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Anne de Kiev, ma sœur Anne ne vois-tu rien venir dans une petite dizaine de siècles? Je ne vois que les cadavres qui poudroient et l’Ukraine qui rougeoit"

Anne de Kiev épousa en 1051 Henri Ier, le troisième roi de la dynastie capétienne ; elle mourut vers 1080. Entre 1914 et 1934, l’Ukraine aura connu une guerre étrangère, une guerre civile avec plusieurs rebondissements et une famine provoquée par les décisions de Staline. Si les Allemands créent artificiellement en 1916 un royaume de Pologne composé d’une partie de l’ancien royaume de Pologne donné, dans des limites déjà pas très larges, au tzar en 1815, le traité de Brest-Litovsk débouche sur une indépendance de l’Ukraine avec des territoires qui correspondent à peu près à ceux d’aujourd’hui, moins la Crimée. Biélorussie et les trois états baltes gagnent également une indépendance reconnue alors par les Soviets.

Iaroslav Lebedynsky commence par un rappel historique global qui évoque la Rous’ de Kiev convertie au christianisme à la fin du Xe siècle, les invasions mongoles de 1237-1240 qui désorganisent toute ces régions, l’Union polono-lithuanienne qui a sous sa coupe la plupart des Ukrainiens, le rôle des Cosaques dans le passage à la souveraineté russe. Durant l’époque où l’Ukraine est sous la domination des tzars, les spécificités culturelles du pays sont niées, l’ukrainien est considéré comme un dialecte russe. Notons que, sous le nom de Ruthènes, des Ukrainiens dépendent de l’Autriche-Hongrie.

En conséquence quatre millions d’Ukrainiens revêtent l’uniforme russe et trois cent milles servent dans l’armée austro-hongroise. Au moment où est signé le Traité de paix entre Allemands et soviétiques, la situation est complexe en Ukraine.              

Le traité de Brest-Litovsk est ratifié le 3 mars 1918, la Rada, constituée de personnalités ukrainiennes, a signé le traité. Depuis presque un mois Kiev a été prise par les Allemands. Le pays est en pleine guerre civile entre le gouvernement de la Rada et le gouvernement pro-bolchevik  de Karkhov. Avec la complicité des austro-allemands, le pouvoir de la rada est renversé par le général cosaque Pavlo Skoropadsky à la fin avril 1918. Se pose déjà la question de l’avenir de la Crimée.

Les conséquences de l’Armistice du 11 novembre 1918 se traduisent à l’est par la chute du gouvernement de Pavlo Skoropadsky et par une offensive polonaise au nord et roumaine au sud. L’Ukraine va devenir le lieu d’affrontement entre un Directoire républicain et nationaliste, les bolchéviks pro-russes avec Hryhoriev  qui considèrent que le traité de Brest-Litovsk n’a plus de sens, les anarchistes ukrainiens de Makhno, les troupes blanches de Dénikine. On note de plus une présence française et grecque dans la région d’Odessa entre décembre 1918  et mars 1919, sans objectif claire, le vague étant de favoriser ceux qui s'opposent aux soviets et aux anarchistes.

Les forces hostiles aux soviets ont tendance à voir dans tout juif un bolchévik, aussi les pogroms se multiplient. Par quels chemins l’Armée rouge aura-t-elle pris le contrôle de l’Ukraine ? On le verra et on apprend que le 30 décembre 1922 en devenant membre fobdateur de l’URSS, la République socialiste soviétique d’Ukraine perd tout le peu d’indépendans formelle qu’elle avait encore. On apprécie beaucoup les nombreuses photographies et cartes de géographie historique. Une chronologie court de façon détaillée du 17 mars 1917 à ce 30 décembre 1922, renvoyant en plus au fait, developpé dans le corps du texte, qu’en 1914 l’Autriche-Hongrie crée une seule unité militaire ruthène de 2 500 hommes alors que 28 000 postulants existaient. On trouvera des compléments dans l’ouvrage, non chroniqué sur ce site, Recherches sur la France et le problème des nationalités pendant la Première Guerre mondiale : Pologne, Lithuanie, Ukraine paru aux Presses de l’Université Paris-Sorbonne. 

coup de coeur !

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Octave

Note globale :

Par - 408 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La Grande Guerre hors de France .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :