Ecrire un avis

Aliénor d'Aquitaine

Aliénor d'Aquitaine
Le Livre de Poche312 pages
2 critiques de lecteurs

Avis de Scott : "sa meilleure biographie"

Sa meilleure biographie et aussi une bonne façon d'approcher le XIIe siècle. Une femme qui mérite d'être mieux connue par nos contemporains. Elle a fait le lien entre la France et l'Angleterre au moment où les tensions entre les deux pays étaient à peine naissantes.

Scott

Note globale :

Par - 12 avis déposés -

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Avis de [Dartagnan] : "Une femme moderne ?"

Aliénor bouleverse l'image que l'on se fait trop souvent de la femme au moyen âge. Caractère opposé à celui de son premier mari Louis VII, elle est énergique, vivante, provocante parfois. Elle vivra plus de 80 ans !

Un livre proche de ses émotions

J'ai particulièrement aimé la façon dont se livre décrit les émotions qu'a pu ressentir la future mère de Richard Coeur de Lion. Lors de son mariage avec Louis par exemple : elle arrive à Paris dans un palais froid et triste, qu'elle tâche de remplir de vie en faisant venir des troubadours, en s'habillant de couleurs ... j'aime ce genre de petits détails qui aide à imaginer ce qu'elle a vécut, à quel sentiments elle a pu être confrontée. On en retrouve tout au long du récit.

Principales périodes

  • Aliénor se marie et vient vivre à Paris où s'affirme déjà son goût pour le pouvoir. Episode du drame de Vitry-en-Perthois.
  • Départ pour la croisade : Aliénor découvre, toujours aux côtés de Louis VII, l’opulence de Byzance et le charme de l'orient. Mais le voyage est éprouvant, et le couple commence déjà à se fissurer. Chacun rentre de son côté, mais le Pape Eugène III ainsi que Suger parviennent à réconcilier Aliénor et Louis.
  • Mort de Suger et divorce du couple Royal. Aliénor épouse le duc d'Anjou, qui devient aussi roi d’Angleterre. Ils auront huit enfants dont Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre. Aliénor peut appronfondir, à la cour d’Angleterre, sa passion pour les lettres et la poésie romantique. C'est l'époque des légendes Arthuriennes. Cette période est marquée par un véritable rapport de force entre le roi d'Angleterre et son suzerain, le roi de France. Régine Pernoud évoque notamment le siège du comte de Toulouse, ou plutôt le non-siège après que Henri ait décidé de ne pas l'entreprendre pour ne pas enfreindre les règles de la féodalité.
  • Après la mort de son père Henri II et de ses deux frères Guillaume et Henri, Richard devient roi d'Angleterre. Comme le dit Régine Pernoud, ce roi est, bien que l'un des plus prestigieux rois anglais, peut-être celui qui aura séjourné le moins longtemps en Angleterre. Il se lit d'amitié avec Philippe (Auguste), nouveau roi de France et ils partent en croisade ensemble. Ses exploits et son courage sont très vite remarqués, et il devient si populaire qu'on lui propose même la succession au Saint Empire ! A nouveau ennemi de Philippe qui est rentré plus tôt de Terre Sainte, il mène après un rapide retour en Angleterre le siège de Chalus où il reçoit un carreau d'arbalète dans l'épaule et meurt. C'est un tel choc pour Aliénor qu'elle pense d'abord à se retirer à Fontevrault. Richard, son préféré, est mort sans descendance, et avec qui plus est, son frère Jean comme unique héritier (à l'exception d'un neveu, duc de Bretagne, qui finira mal).
  • Aliénor sait que Jean ne pourra longtemps préserver l'unité du royaume Plantagenêt. A presque 80 ans, elle arrive pourtant à lui trouver des alliés, notamment des bourgeois aquitains. Mais bien vite, la cruauté et l'incompétence de Jean le mènent à la catastrophe. Aliénor meurt dans ces circonstances.

Une femme hors du commun

Elle aura toute sa vie débloqué les pires situations, participé en premier plan aux règnes de tous ces rois qui l'ont entourée. Souvent on l'a crue retirée (emprisonnée en angleterre, retraitée à Fontevrault, déprimée par la mort successive de tous ses enfants - sauf le pire, Jean, et Aliénor, reine de Castille qui sera la seule joie d'Aliénor avant sa mort) mais chaque fois elle aura relevé la tête et assumé mieux que n'importe qui ses responsabilités royales. Elle a en quelque sorte été le ciment du royaume Plantagenêt pendant un demi-siècle.

Tout le livre se lit rapidement, comme un roman, ce n'est pas du tout scolaire et je conseille ce livre à tout le monde.

Pour tous publics Aucune illustration Plan chronologique

[Dartagnan]

Note globale :

Par - 4 avis déposés -

52 critiques
14/04/15
En effet, excellent ouvrage, à la portée de tous même des non-connaisseurs.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Discussion

16 critiques
13/02/14
en train de le lire !
634 critiques
16/11/14
En littérature de jeunesse "Il était une fois... Aliénor d'Aquitaine" aux Éditions Ouest-France
634 critiques
08/03/15
La BD "Aliénor" tome 1 chez Glénat offerte pour 1 euro dans le cadre de "48H BD" les 3 et 4 avril 2015
634 critiques
28/04/15
En 2015 dans le cadre de "48H BD" les 3 et 4 avril , on a vendu 216 000 BD à 1 euros.
Connectez-vous pour poser une question ou écrire un commentaire

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :