Ecrire un avis

Jean sans Terre

Jean sans Terre
Perrin 480 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Jean sans Terre: le tyran à l’origine involontaire de la Grande Chartre"

Le roi Jean sans Terre dénonce la Magna Carta peu après l’avoir signée et le pape Innocent III la déclare nulle et dispense le souverain de tenir son serment de la respecter. Pour en arriver là, il a fallu que les barons soient particulièrement exacerbés par certains faits dont il attribue l’origine à une mauvaise gouvernance de Jean sans Terre. Le texte de la Grande Chartre  est reproduit en entier en annexe et ce n’est pas un des moindres intérêts de l’ouvrage.      

Jean sans Terre est né en 1166 ou en 1167, l’auteur opte pour le 27 décembre 1166 car c’est la saint Jean l’Évangéliste. Ses frères et sœurs sont nés entre 1155 et 1158, sauf Aliénor née en 1166 ; sa mère est Aliénor d’Aquitaine et son père est Henri II. Ce dernier meurt en 1183 et c’est Richard Cœur de Lion qui lui succède et on sait que de preux chevalier mourut dans le Limousin en 1199.

Richard Cœur de Lion n’avait guère touché son épouse et il avait longtemps hésité entre les enfants de ses frères défunts ou de ses sœurs et Jean pour désigner un successeur. Aliénor d’Aquitaine le soutint contre un de ses petits-fils ; l’autre prétendant était Arthur fils de Geoffroi né en 1158. Une fois de plus Philippe Auguste tira parti des rivalités entre les membres de la famille royale anglaise et il fallu attendre 1202, avec la capture devant Mirebeau (au nord de la partie orientale du Poitou, ville rattachée contrainte à l’Anjou) de Geoffroi, duc de Bretagne, pour que la succession fut définitivement réglée. S’en suivi la mort de ce dernier l’année suivante sur ordre de Jean sans Terre.

Les échecs militaires anglais s’accumulèrent toutefois après et après 1214, année de Bouvines mais aussi de La Roche-aux-Moines, la Normandie fut reprise par les Français. La combativité des seigneurs poitevins avait été bien faible aux côtés du comte du Poitou qui n’était autre que Jean, et cette région était déjà tombée aux mains de Philippe Auguste au début du XIIIe siècle.

L’auteur développe des questions diverses comme le rapport au religieux et à l’Église qu’entretient Jean, ses relations avec le pays d’Irlande et l’Écosse, ou sa manière de gouverner. Rappelons que, bien avant de devenir roi, Jean fut fait seigneur de l’Irlande par son père qui lui donna le commandement d’une expédition dans cette île en 1185.

Saluons le plaisir de voir un ouvrage historique qui propose six cartes ainsi que deux tableaux expliquant ordre de succession au trône depuis 1066 jusqu’en 1199 et  la descendance d’Aliénor d’Aquitaine jusqu’à l’ensemble de ses petits-enfants. On y relève là, nommées Aliénor,  une fille et deux petites-filles de l'épouse de Henri II.

coup de coeur !

Pour connaisseurs Quelques illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 631 avis déposés - lecteur régulier

631 critiques
27/10/18
Tentative de vol d'un rare exemplaire de la Magna Carta en Angleterre
https://actu.orange.fr/societe/culture/tentative-de-vol-d-un-rare-exemplaire-de-la-magna-carta-en-angleterre-CNT0000017QprU.html
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :