Ecrire un avis

Le tambour de la Moskova

Le tambour de la Moskova
Lombard120 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "La campagne de Russie tambour battant"

Cet album est porteur de nombreuses informations sur l’armée napoléonienne. Le fait le plus lointain rapporté est la question de la conscription en Isère en 1810 ; il est bon de rappeler que nombre de personnes essayaient d’y réchapper. Globalement on en apprend plus sur les tambours, mais sans apprendre qu’ils sont au nombre de deux par compagnie, donc pour environ 140 hommes et qu’ils doivent être âgés d’au moins seize ans. Par contre le récit nous informe que hiérarchiquement un simple tambour est placé sous un simple soldat. Dans chaque bataillon, il y a un caporal tambour et un tambour major en plus de la dizaine de simples tambours.  

On a pour narrateur interne Vincent Bosse, un jeune tambour mobilisé à vingt ans qui se trouve protégé par deux caporaux-tambours. On a un récit de l’atmosphère dans laquelle baignent les soldats durant la Guerre de Russie en s’attardant sur leur séjour à Moscou et autour des conditions de la Retraite de Russie.

On apprend en fin d’ouvrage que l’interlocuteur du narrateur est Léon Tolstoï, en effet le héros a survécu dans des circonstances exceptionnelles et épousa une jeune Russe d’un village entre Viazma et Smolensk. Notons l’apparition, sur plusieurs pages, de Denis Dadivov poète, mémorialiste et général russe des guerres napoléoniennes ; il combat aussi les Perses et les Polonais révoltés. La rencontre entre  Denis Dadivov (Vassili Denissov dans le roman) et Vincent Bosse est mise en scène dans Guerre et paix.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 533 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :