Ecrire un avis

Guerre et paix

Guerre et paix
Macha383 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Fresque historique, sociale et amoureuse"

On est là face à une édition bilingue franco-russe et le fait est suffisamment rare pour le signaler ; vu la taille de l’œuvre originale quelques rares chapitres n’ont pas été imprimés. Le mot français grippe aurait une origine germanique "Grippen" signifiant "saisir brusquement". Apparu en russe à la toute fin du XVIIIe siècle, il est donné comme un mot nouveau par Tolstoï.   

Guerre et Paix est publié entre 1865 et 1869 sous la forme d’un feuilleton soit une dizaine d’années après la défaite des armées russes en Russie et soixante ans après l’invasion de l’empire des tsars par les armées de Napoléon.Relevons que le tsar de l’époque, à savoir Alexandre Ier est le fils de Sophie-Dorothée de Wurtemberg-Montbéliard qui vécut une partie de sa jeunesse dans la principauté luthérienne de Montbéliard aux frontières à l’époque de la Franche-Comté, la Lorraine et l’Alsace.

Une vision fataliste porte l’esprit de ce roman, on sent bien que la modernisation de la Russie aurait pu venir de la part de ses officiers dont un certain nombre  étaient francs-maçons, en faitenombre de ces derniers allaient découvrir combien les structures sociales, religieuses et ploitiques étaient bien différentes dans l’Europe de l’ouest où ils allaient séjourner de 1813 à fin 1818 (ils ont d’ailleurs une zone d’occupation allant du sud de Paris à l’ouest de Strasbourg). On sait que l’échec de l’insurrection décembriste brisa définitivement cette perspective.

Léon Tolstoï  propose là un récit à très forte valeur documentaire tant sur les faits que sur la psychologie de certains personnages historiques. L’image d’invincibilité que gagne à cette occasion la Russie confortera ses dirigeants à l’avenir, à savoir Nicolas Ier, Nicolas II, Staline, Brejnev et Poutine, pour lancer leur pays dans des aventures extérieures.

On relèvera, dans ce livre, cette phrase: "Il n'est nullement démontré que les buts vers lesquels tend l'humanité soient la liberté, l'égalité, l'évolution ou la civilisation". La finesse de la psychologie des personnages, les rebondissements de l’action et l’acuité du regard sur la société complexe de la Russie font de ce roman une œuvre appartenant au patrimoine de la littérature mondiale.

Il d’ailleurs, dans sa version bilingue, toute sa place auprès des centre de documentation de l’enseignement secondaire où le russe est enseigné. Notons que l’éditeur Macha propose d’autres ouvrages bilingues français-russe.   

coup de coeur !

Pour connaisseurs Aucune illustration

Alexandre

Note globale :

Par - 400 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :