Ecrire un avis

Le Congrès de Vienne : une refondation de l’Europe

Le Congrès de Vienne : une refondation de l’Europe
Perrin
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Congrès de Vienne et Congrès de Versailles, quelles comparaisons possibles ?"

Pourquoi un passionné de l’histoire de la Grande Guerre trouvera-t-il un intérêt à lire un ouvrage sur le Congrès de Vienne ?

Tout d’abord pour ne pas prendre comme argent comptant, sachant que la mère de Louis XVIII était la tante du roi de Saxe (Frédéric-Auguste III), des phrases du genre : « Talleyrand et Louis XVIII mettent la Prusse sur le Rhin pour éviter que Frédéric-Auguste III, dernier allié de Napoléon, vit l’ensemble de ses territoires tomber aux mains du roi de Prusse » ou « La Prusse a acquis la Rhénanie car les puissances se refusèrent de la donner à Frédéric-Auguste III pour le dédommager de la possible annexion de son royaume par la Prusse ; la Rhénanie gouvernée par une dynastie saxonne serait devenue un protectorat français ».

Deuxièmement parce que les principes qui régirent le congrès de Vienne gagnent à être comparés avec ceux qui firent loi lors des négociations qui débouchèrent de 1919 à 1920 sur les traités de Versailles, de Saint-Germain-en-Laye, du Trianon … Et la place faite aux vaincus dans le processus de paix au début des Années folles n’arrive pas à la cheville du respect accordé aux pays battus un siècle plus tôt.

Troisièmement, ceci afin de voir pourquoi un conflit très localisé à l’été 1914, débouche sur une guerre impliquant toutes les grandes puissances du continent, premier du genre depuis un siècle.
Les questions de relations interétatiques tout en restant essentielles, côtoyaient des problèmes interétatiques (la traite négrière, liberté de navigation sur les fleuves et mers, droit diplomatique …) à Vienne. Il est à noter que le Pape ne signa jamais le traité car il tenait à conserver Avignon et que l’Espagne ne le parapha qu’en mai 1817 et n’appliqua pas une des clauses qui avait motivé son premier refus de signature, à savoir que le territoire d’Olivenza pris au Portugal en 1801, devait être rendu à ce dernier (ce litige territorial a perduré jusqu’à nos jours).

On peut regretter que ne soit pas signalé que Jacob Grimm assista au Congrès de Vienne en tant que secrétaire de la délégation hessoise. L’année 1815 voit d’ailleurs l’édition d’un second volume des contes qu’il a écrit avec son frère.

Les conditions dans lesquelles se tient le congrès de Vienne dégagent une perspective de multilatéralisme qui permettent de voir en tant que spectateur (plus ou moins actif dans les négociations) se régler les conflits duaux (Belgique et Pays-Bas 1830, Autriche et Prusse 1866, France et Allemagne 1870). Lorsque sont mis en cause plusieurs pays, un concert des nations belligérantes et neutres aide à les résoudre (Berlin 1878 pour les Balkans et Berlin 1885 pour le partage de l’Afrique).

La tradition de composer s’installe face à de graves dangers possibles, en 1815 ce sont les idées révolutionnaires et l’appétit russe de conquêtes. Tant que le nationalisme est unificateur (en Italie et en Allemagne) ou désintégrateur bipolaire (Belgique et Pays-Bas ou Norvège et Suède) les problèmes restent assez faciles à résoudre mais lorsqu’il est devenu dissociatif multipolaire (dans les Balkans) et que le Royaume-Uni a laissé sa forte implication, fine et neutralisante (largement décrite dans cet ouvrage pour le Congrès de Vienne) pour un jeu nettement plus fixe d’alliance, alors la place est ouverte à des processus automatiques qui débouchent sur les entrées en guerre successives de quasiment tous les États européens.

Octave

Note globale :

Par - 438 avis déposés - lecteur régulier

267 critiques
28/11/15
EXPOSITION Le Jura en Berne. Bicentenaire du Congrès de Vienne (1815) au Musée de l'Hôtel-Dieu (MHDP) Grand-Rue 5 CH – 2900 Porrentruy (Suisse)

Du : samedi 3 octobre 2015
Au : dimanche 27 mars 2016

Une des conséquences du Congrès de Vienne est le passage des terres francophones et catholiques de l'ancien évêché de Bâle au canton protestant de Berne.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :