Ecrire un avis

La campagne de France: 1814, la chute de l’Empire

La campagne de France: 1814, la chute de l’Empire
SOTECA 372 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Napoléon n'a plus les moyens de contenir l'avancée ennemie"

Dans quel état est la France en 1814 ?  Et l’armée française à la même époque ? L’ouvrage répond à ces deux questions.  L’armée meurt de faim d’où les pillages, elle manque de fusils ou en dispose de nombreux en mauvais état et a peu de cartouches.

Soissons capitule le 15 février à l’initiative de son maire, le lendemain de la mort du commandant en chef de la garnison à savoir la général niçois Rusca, frappé mortellement sur les remparts de cette ville. Blücher a alors installé son quartier général à Vertus dans la Marne (page 159).   

Mais les armées de Blücher et de Schwartzenberg s’éloignent l’une de l’autre. Même si Champaubert, Montmirail, Château-Thierry sont des victoires de Napoléon sur Blücher, elles entament peu la force des armées ennemies qui reculent.

Le 3 mars Soissons qui avait été réoccupée par les Français capitule de nouveau du fait de la volonté du général Moreau car elle est indéfendable, faute de remparts consolidés et face à une armée de 30 000 hommes. Cela permet à Blücher de franchir l’Aisne. Napoléon peu après s’approche de Craonne et remporte une victoire sur les armées russes, ce qui lui coûtent six mille hommes. La bataille fait rage à Laon et l’Empereur perd encore un peu plus de six mille soldats. Le 23 mars c’est la bataille de Fère-Champenoise qui a été précédé d’escarmouches, là après la destruction de la division Pacthod, la route vers Paris est ouverte.

Une fois la bataille de Paris perdue, malgré des succès locaux comme à Pantin contre les Russes (page 336), on verra à quelles manœuvres se livre Talleyrand afin que ni Napoléon ni son fils (avec Marie-Louise en régence) gardent le pouvoir. L’auteur ne manque pas de nous tenir au courant de ce qui se passe ailleurs en France, que ce soit en Vendée militaire, dans le sud-ouest (les Anglais sont à Bordeaux le 12 mars et la bataille de Toulouse se déroule après l’abdication de Napoléon), en Lorraine… Des cartes des batailles apparaissent régulièrement.      

Pour tous publics Quelques illustrations

Octave

Note globale :

Par - 408 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :