Ecrire un avis

Sur les traces de Napoléon en Belgique

Sur les traces de Napoléon en Belgique
Renaissance du livre 160 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Qu'importe la cocarde, un jean-foutre sera toujours un jean-foutre !"

"Sur les traces de Napoléon en Belgique" est une sorte de propédeutique à la lecture de "Waterloo Companion" de Mark Adkin (ouvrage qu’on aimerait voir traduit). En tout cas moins faussement érudit, "Sur les traces de Napoléon en Belgique" présente des informations historiquement plus sures que celles contenues dans le copieux ouvrage "La bataille de Waterloo" de Jean-Claude Damamme.

Le seul reproche à faire à l’ouvrage est son titre qui laisse croire que vont être évoqués les lieux où entre 1804 (année du couronnement de Napoléon Ier) et 1815 est passé l’Empereur pour ce qui est des départements français issus des anciens Pays-Bas autrichiens (qui d’ailleurs ont gardé en gros leurs limites en changeant de nom pour devenir provinces de la Belgique).

Par contre on n’arrive à la campagne de Belgique menée pendant les Cent-Jours qu’après une vingtaine de pages retraçant la chute de l’Empire en 1814 et la situation à l’intérieur de la France et de la future Belgique du milieu d’avril 1814 à juin 1815. On voit très bien qu’une bonne partie de chacune de ses populations est mécontente, du fait d’ailleurs en partie des pillages des armées étrangères.

Une seconde partie donne des pistes diverses pour expliquer que l’on se bat de manière décisive en Belgique au printemps 1815. Un chapitre est consacré à chacune des journées allant du 15 au 18 juin, ce qui permet de bien comprendre le déroulement de la bataille de Waterloo. L’action de Ney, Grouchy et autres généraux de Napoléon est détaillées avec un regard critique, comme d'autre part les mots historiques de Cambronne sont passés au crible.

Plusieurs généraux de Napoléon dont le général Jean Baptiste Van Merlen (né à Anvers) et le général Chassé (né à Tiel) se retrouvèrent dans le camp opposé à l'Empereur et un Angevin Louis Auguste Victor de Ghaisne de Bourmont (qui avait été dans l'armée des émigrés). "Qu'importe la cocarde, un jean-foutre sera toujours un jean-foutre !" sont les mots amers de Blücher lorsqu'il voit ce général français (alors en charge de troupes se battant pour Napoléon) passer dans le camp des armées étrangères le 15 juin, la veille de la bataille de Ligny, soit trois jours avant Waterloo.

Les annexes proposent de décrire précisément tous les lieux de Belgique où l’Empereur passa en 1815 dont Charleroi et Genappe en plus bien sûr de Waterloo. Une biographie évoque un certain nombre de personnalités qui gravitèrent autour de l’Empereur durant l’ensemble de son règne comme certains mamelouks, Joachim Murat ou Antoine-Henri de Jomini né en Suisse (dont on raconte la vie dans un livre, sorti en 2014, que nous évoquerons sur ce site).

En résumé voilà un très bon ouvrage, quoique manquant d’illustrations (seulement une carte est proposée pour la situation autour de Ligny-sous-Fleurus le 16 juin et une autre pour la bataille de Waterloo), qui aurait toute sa place dans les centres de documentation des établissements de fin de l’enseignement secondaire de France et de Belgique francophone.

Pour connaisseurs Peu d'illustrations Plan chronologique

Adam Craponne

Note globale :

Par - 622 avis déposés - lecteur régulier

52 critiques
28/11/14
Grâce à vous je découvre le mot Propédeutique
336 critiques
18/01/15
La manifestation commémorative du bicentenaire du passage de Napoléon Ier en Isère aura bien lieu le 7 mars, sur le site historique de la Prairie de la Rencontre, à Laffrey.
473 critiques
06/03/15
622 critiques
29/03/15
La Fédération Francophone de Débat organise le 21 mai prochain un événement pour le moins original : le procès de Napoléon Bonaparte.

http://etudiant.lefigaro.fr/vie-etudiante/news/detail/article/deux-cent-ans-apres-sa-chute-napoleon-bonaparte-juge-par-des-etudiants-13045/
425 critiques
01/04/15
Napoléon a séjourné deux fois à Liège en 1803 et 1811, le récit de ces visites
http://www.lalibre.be/actu/belgique/les-liegeois-agenouilles-au-passage-de-napoleon-55103c963570c8b952c82fbb
397 critiques
05/04/15
Quel fut en Belgique le chemin pris par Napoléon et qui le conduisit à Bouvines près de Lille
http://www.lavenir.net/cnt/dmf20150331_00626885
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :