Ecrire un avis

La Russie et la France: de Pierre le Grand à Lénine

La Russie et la France: de Pierre le Grand à Lénine
Fayard445 pages
1 critique de lecteur

Avis de Patricia : "Je t’aime. Moi non plus !"

On démarre en rappelant qu’Anne de Kiev épousa, au XIe siècle, le roi de France Henri Ier. Le père de cette dernière maria deux autres de ses filles à un roi de Norvège et un autre à un roi de Hongrie. Toutefois Iaroslav le Grand gouverna la Rus’ de Kiev, un espace et un peuple différent de celui qui allait se former, après le retrait progressif des Mongols, autour de la principauté de Moscou.

Ivan III est le constructeur de la Russie, en épousant la nièce du dernier empereur byzantin, il revendique l’héritier de l’orthodoxie et de l’Empire romain d’Orient. Hélène Carrère d’Encausse raconte qu’Ivan III noua un dialogue avec Henri qui aboutit à l’envoi de négociants français en Russie ; c’est là le début d’une présence française dans ce pays.

Sans arbre généalogique, on a du mal à suivre la succession chaotique des souverains russes. On perçoit les évolutions des alliances militaires, échanges culturels et échanges commerciaux entre la France et la Russie. Plusieurs tsars ou tsarévitchs se rendirent en France, l’ensemble de leur voyage en Europe nous est conté. On voit que les pressions prussiennes, autrichiennes et anglaises battirent souvent en brèche l’influence française.  Cette dernière fut parfois brouillonne et manqua globalement de continuité, les deux pays étant rarement au diapason l’un de l’autre.

Pour tous publics Peu d'illustrations

Patricia

Note globale :

Par - 162 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur l'Ukraine .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :