Ecrire un avis

La gloire des nations ou la fin de l’Empire soviétique

La gloire des nations ou la fin de l’Empire soviétique
Fayard431 pages
1 critique de lecteur

Avis de Patricia : "Décomposition accélérée d’une URSS en fin de course"

Cet ouvrage est sorti en 1990 au moment où le Mur de Berlin s’est écroulé mais où Gorbatchev tient encore les rênes du pouvoir. Dans les dernières pages, l’auteure écrit que « c’est parce que les peuples de l’URSS se sont soulevés, ôtant par là toutes chances à Gorbatchev de reconstituer la puissance de son pays, qu’il s’est replié sur ses frontière et a dû tout tolérer à l’extérieur, attaché désormais à sauver l’essentiel » (page 392).

Cette montée contestataire contre le pouvoir central de Moscou se manifeste dans chacune des républiques de l’URSS et elle est malheureusement accompagnée de mouvements xénophobes envers diverses minorités (donc pas seulement les Russes) de ces mêmes républiques.

Hélène Carrère d’Encausse rappelle que dans les années 1970, de nombreux premier secrétaire de PC des républiques périphériques de l’URSS furent démis de leurs fonctions face à la prise de conscience de l’atmosphère de corruption qu’ils avaient insufflée dans ces espaces. Cette dernière se traduit par une montée en puissance des maffias. Le problème est que cette lutte contre la corruption se fit en russifiant les directions locales des PC de ces républiques, ce qui intensifie la rancœur vis-à-vis des Russes.

L’auteure décrit plusieurs crises et évoque notamment la question du Nagorno-Karabakh se traduisant, en 1989-1990 tant par des pogroms d’Arméniens que par une intervention de l’armée soviétique à Bakou. Il se pose également le problème des revendications abkhazes en Géorgie, des minorités turcophones et ismaïlienne du Pamir dans la république du Tadjikistan de culture iranienne, des grades manifestations en Ouzbékistan, des révoltes dans les pays baltes, des mouvements en Ukraine et Biélorussie, des souhaits de certains Caréliens de se retrouver Finlandais, des demandes de Moldaves de voir leur république se réunir à la Moldavie. Au passage, il est rappelé qu’au début juillet 1916, des Kazakhs en se révoltant contre la conscription entraînent derrière eux des Kirghizes et des Ouzbeks. Cette agitation antirusse persiste durant quelques années.

Pour connaisseurs Peu d'illustrations

Patricia

Note globale :

Par - 162 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur l'Ukraine .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :