Ecrire un avis

Comment Poutine change le monde

Comment Poutine change le monde
Fançois Bourin 138 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Un Staline en moins sanglant mais tout aussi pervers"

Le président russe Vladimir Poutine s’exprimait le mercredi 22 juin 2016 à l'occasion du 75e anniversaire de l'invasion de l'URSS par l'Allemagne ; il a prôné le renforcement des capacités de défense de la Russie en raison des "actes agressifs de l'Otan". Une semaine auparavant les ministres de la Défense de l'Otan ont annoncé  le déploiement  d’un bataillon de 800 à 1.000 hommes pour chacun des quatre pays suivants: en Estonie, Lettonie, Lituanie et en Pologne.

Poutine est né à Leningrad et, entré au KGB, il a été affecté en Allemagne de l’est ; il a gardé des relations avec des hommes comme Matthias Warnig. Poutine est apparu dans un contexte de délabrement de la société russe, il est l’homme fort venu remettre de l’ordre sur un air anti-occidental. C’est un homme qui s’épanouit dans les rapports de force. De nombreuses pages sont consacrées aux relations entre la Russie et l’Ukraine.

Cette illustration n'est pas dans le livre

«  C’est bien la supériorité du modèle russe que Poutine entend démontrer. Il n’a d’ailleurs pas d’autres choix, car son pouvoir ne peut durablement se maintenir si le modèle de la démocratie libérale apparaît le plus désirable. Faute de pouvoir rivaliser à ce jour et pour longtemps sur le terrain de la prospérité économique, le Kremlin doit au moins démonter qu’il est le plus performant politiquement, en assurant des gains territoriaux – d’où le retour à des velléités impérialistes exprimées à travers le projet de Novorossia (…) ».  (pages 105-106)

« L’ambition de la nouvelle Russie n’est pas de gouverner le monde – ce n’est plus à la portée d’aucune puissance-, mais que rien de décisif dans le monde ne se décide sans elle, sans que ses intérêts ne soient garantis et satisfaits ». (page 111)

Avec le président russe les relations diplomatiques tiennent du rapport de force et la défiance à l’égard de ses propos et ses actions est malheureusement nécessaire. L’auteur souligne que le président Poutine soutient tous les mouvements souverainistes dans les pays de l’Union européenne, séduit tant une partie des catholiques de l’Europe occidentale que des personnalités très laïques comme Jean-Luc Mélanchon.

Pour connaisseurs Aucune illustration

Alexandre

Note globale :

Par - 187 avis déposés - lecteur régulier

433 critiques
05/02/17
Un historien russe spécialisé dans les répressions staliniennes est accusé de pédophilie. L'ONG Memorial dénonce une affaire fabriquée de toute pièce.

http://www.rfi.fr/europe/20170201-russie-historien-accuse-pedophilie-defendu-memorial
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :