Ecrire un avis

Poutine, l'itinéraire secret

Poutine, l'itinéraire secret
Le livre de poche250 pages
1 critique de lecteur

Avis de Grégoire : "Comprendre Poutine"

Livre court et passionnant.

Fedorovski fait la juste part entre vie privée de Poutine, histoire politique de la Russie (des années 80 et 90 en particulier) et contexte géopolitique auquel fait fasse le président russe.

Après une enfance de caïd à St Petersbourg, marquée par une passion pour le judo et l'Histoire, Poutine entame des études de droits dans le but d'entrer au KGB. Devenu agent, il fait ses premières années de service en RDA (il parle allemand couramment et sans accent). Dans la première partie de sa vie, rien ne destinait donc l'homme discret et taciturne à devenir l'homme le plus puissant de la planète (Forbes). Son ascension verticale vers le Kremlin est due à son aptitude à obéir sans scrupule à sa hiérarchie, à composer avec la mafia omniprésente et à jouer des rivalités au sein des instances politiques dominantes.

Même arrivé au pouvoir suprême, Poutine ne se défera jamais de son identité d'agent du KGB, et voue toujours à cette organisation, plusieurs fois renommée mais toujours au coeur des intrigues politiques à Moscou, une admiration et une loyauté sans faille. Il reconnaît en particulier l'influence de son mentor Andropov, qui présida l'organisation de 1967 à 1982 (l'auteur parle aussi, parmi les mentors principaux, de Xiaoping).

L'objectif de Poutine est de reconstituer l'influence russe. Sa politique ne peut être comprise sans être placée dans le contexte d'une Russie anéantie par l'effondrement de l'URSS en 1991 (la pire catastrophe du XXe siècle d'après Poutine). Il considère Gorbatchev comme responsable à cause de ses tendances relatives au libéralisme et au compromis. Eltsine, mis au pouvoir après le putsch raté des conservateurs qui accélérera la désintégration de l'URSS, ne saura réinstaurer le pouvoir fort que Poutine croit indispensable, et qui hérite de la dictature stalinienne autant que des dynasties tsaristes d'avant 1917.

A l'extérieur, Poutine veut rétablir un monde multipolaire, débarrassé de l'hégémonie américaine qui faillit, d'après un rapport du KGB, faire de la Russie, à la fin des années 90, un pays du tiers-monde. Les voisins du pays-continent sont : 

  • au sud, un moyen-orient maintenant indépendant de Moscou, de plus à feu et à sang et gangrené par l'islamisme radical
  • à l'ouest, une Europe qui s'élargit et arrive presque à ses frontières
  • à l'est, une Chine surpeuplée qui lorgne sur les territoires du nord-est

Dans ce contexte, la Russie trouve dans Poutine un défenseur et un véritable patriote (sa côte de popularité ne descend pas en dessous de 60%).

On appréciera le détachement de l'auteur sur les évènements qu'il raconte. Malgré les flagrantes dérives totalitaires du Kremlin (manipulation des médias, élimination des opposants,etc), l'ouvrage ne juge pas mais expose les faits et les évènements qui ont marqué le président russe. Son idéologie, y compris son regard sur la mentalité occidentale "droit-de-l'hommiste" qu'il juge auto-destructrice, est expliquée de façon à ce qu'on puisse comprendre comment et pourquoi il agit. En particulier, la crise ukrainienne fait l'objet d'un chapitre intéressant.

 En fin d'ouvrage, quelques pages présentent le contexte, les principaux personnages et la chronologie. Utiles, elles mériteraient même d'être lues en premier.

Pour tous publics Aucune illustration

Grégoire

Note globale :

Par - 52 avis déposés - lecteur/trice régulier/ère

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :