Ecrire un avis

Maladie française

Maladie française
L’Archipel309 pages
1 critique de lecteur

Avis de Patricia : "En matière de réponse à la pandémie du covid, pour les autorités sanitaires et gouvernementales françaises, Douste-Blazy administre une rouste"

L’ouvrage est sous-titré Pandémie : et pourtant tout avait été préparé !. Il s’agit d’une critique en règle de l’action gouvernementale du gouvernement d’Édouard Philippe qui n’oublie évidemment pas de mettre en cause le président Emmanuel Macron.

Rappelons que l’auteur, né en 1953, a été professeur de médecine mais aussi député et plusieurs fois, sous les deux présidences de Jacques Chirac,  ministre à la Culture, aux Affaires étrangères et plus particulièrement à la Santé de 1993 à 1995 puis de 2004 à 2005.

Selon lui une épidémie amène vers quatre questions à savoir la connaissance de son agent infectieux, de sa virulence, de sa dimension contagieuse et de la façon dont un peut s’en protéger (page 26). Il pense que face à un virus le slogan de l’OMS, à savoir « Tester, tracer, isoler et traiter » (Test, trace, isolate and treat) est des plus pertinent. Il vante les actions en matière de passage de tests et dans le prolongement d’isolement en particulier des pays germanophones.

Est dénoncée l’inconséquence, même jusqu’au-delà de la mi-mars, des autorités gouvernementales et sanitaires à nier l’utilité des masques, pour masquer (sic) la pénurie existante de ceux-ci dans l’hexagone (page 43). Il avance qu’il a été à l’initiative, avant tout autre ministre de la santé d’un pays quelconque, du premier plan de lutte contre une pandémie et en expose le contenu dans les pages soixante.

Il dénonce les études falsifiées en matière de santé en se référant à celle publiée par la fameuse revue The Lancet qui se mit à dénoncer des dangers imaginaires dans l’usage de l’hydroxichloroquine. Si certains lecteurs diront que cette dernière avait surtout un effet placebo dans le traitement du corinavirus, ils n’en suivront pas moins la charge de Philippe Douste-Blazy contre les fake news portées par l’ensemble des revues scientifiques (page 128). Rappelons que, dans d’autres domaines que médical, l’on a démontré comment des conclusions falsifiées (sur l'hérédité de l'intelligence) par Cyril Lodowic Burt en se basant sur une prétendue population de jumeaux et que la théorie de la mémoire de la mémoire de l’eau se sont développées dans ce type de publication.

L’auteur dénonce le lobbying des laboratoires pharmaceutiques en matière de recherche scientifique, la pénurie sciemment organisée des médicaments génériques dans les pages 150. On le retrouve louant là une économie sociale et solidaire et dénonçant un capitalisme financier. Voilà, d’après nous, les questions majeures soulevées par cet ouvrage. D’autres, pas moins inintéressantes, trouvent également une place et en particulier le risque d’attentat biologique dans le futue, en rappelant ceux ayant déjà eu cours.

Pour connaisseurs Aucune illustration

Patricia

Note globale :

Par - 87 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :