Ecrire un avis

La vie quotidienne des Juifs de Pologne au XIXe siècle (1795-1914)

La vie quotidienne des Juifs de Pologne au XIXe siècle (1795-1914)
L’Harmattan492 pages
1 critique de lecteur

Avis de Ernest : "Il n’y a pas d’histoire des Juifs sans histoire de la Pologne et réciproquement"

Dans aucun pays, vraisemblablement les juifs ne furent jamais aussi nombreux que dans la proportion qu’ils l'étaient au moment où d’amorce la disparition de la Pologne comme pays. Le premier des trois partages a lieu en 1772 et c’est cet espace qui sert de référence à l’étude de Samy Laporte. En effet, pendant la période qu’il étudie, la Pologne n’est plus un pays. Certes Napoléon Ier reconstitue un ersatz (avant la lettre) d’état polonais et la Congrès de Vienne crée un royaume de Pologne mais en le dotant du tsar comme souverain ; d’ailleurs cet espace est progressivement russifié.

 

L’ouvrage commence par rappeler la conversion de nombre de khazars au judaïsme et que l’espace polonais accueille au XIIIe siècle des juifs chassés d’Europe occidentale. Les juifs sont perçus comme des instruments au service des rois et nobles polonais, ceci entraîne des tensions avec les paysans, d’autant que certains israélites sont des banquiers et des commerçants. De plus tout l’espace oriental de la Baltique devient un lieu de fréquentes guerres entre divers royaumes (dont celui de Suède).

 

Au niveau religieux des mouvements schismatiques et messianistes apparaissent dans cette époque trouble.  C’est tout l’univers culturel des juifs polonais qui est décrit méticuleusement sur près d’un siècle et demi. Les chapitres comprennent trois parties, eux-mêmes divisées en trois points. Ces chapitres se nomment : L’identité juive, Des croyances et des rites, La situation linguistique, Le travail et le niveau de vie, Les logements et lieux de résidence, La vie familiale, La vie communautaire, L’alimentation, Dans la santé comme dans la maladie, L’apparence physique, L’instruction, Les fêtes et divertissements, La vie culturelle, Les relations avec les non-juifs, La vie politique. La conclusion ouvre sur les conséquences de la Première Guerre mondiale, l’évolution de l’antisémitisme dans les années Trente, les massacres liés à l’occupation allemande, la situation des juifs dans la Pologne communiste et la Pologne du XXIe siècle.  Un glossaire, une carte de géographie historique et des repères chronologiques sont proposés en fin d’ouvrage.       

 

Pour connaisseurs Peu d'illustrations

Ernest

Note globale :

Par - 233 avis déposés -

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :