Ecrire un avis

14-18, 7 Le diable rouge (avril 1917)

14-18, 7 Le diable rouge (avril 1917)
Delcourt 48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Rencontre d’un diable rouge et d’un diable noir"

Si le le 133e RI, qui recrutait plutôt des natifs de l’Ain,  était surnommé le régiment des lions, le 152e RI  composé de Vosgiens est lui appelé le régiment des diables rouges. Aujourd’hui (l’Alsace reconquise depuis 1918), ce dernier est en garnison à Colmar. ; il est vrai que ce fut un des rares régiments à occuper Colmar à l’été 1914 mais il dut l’évacuer au bout d’une semaine et les troupes françaises ne se maintenirent que sur les sommets vosgiens et le sud du Sundgau en gros de Thann à Pfetterhouse. Une page de cette BD  évoque la rencontre par un de nos héros d’un soldat appartenant au 133e RI.  

Comme à l’accoutumé on alterne entre des actions en 1920 où on voit notamment une approche de la vie des veuves et ponctuellement des survivants (ceci n’étant pas nombreux). Dans ce volume on suit assez longuement les actions du père d’Armand tant en 1920 qu’en 1917 et c’est l’occasion d’évoquer l’importance du travail des femmes. Celui-ci est décrit ici dans l’usine textile qui appartient à ce dernier personnage.

Pour avril 1917 on se retrouve au Chemin des dames dans l’Aisne avec une explication pertinente sur l’origine de l’appellation de la caverne du dragon. On retrouve le courageux tirailleur sénégalais, ce soldat possède une amulette mais il serait bien faux de croire que seuls les soldats d’outre-mer en possédaient ; en fait d’origine religieuse (comme une médaille de la Vierge) ou laïque (comme un billet de métro retour de la station Combat).

Lors de l’offensive Nivelle les Français essaient l’usage des chars mais ceux-ci se révèlent peu performants. Une page entière est consacrée aux combats aériens. Un de nos personnages principaux appelle à la mutinerie suite à l’hécatombe qui a suivi les attaques au Chemin des dames ; Jacques passe devant une cour martiale et on assiste à son exécution. Le graphisme est très esthétique, ceci est complété par un souci des détails judicieux dans le décor.  

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 372 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :